Sommaire de janvier 2009

Midnight
Midnight

An Neuf
An Neuf

Toile
Toile

attache
attache

âme
âme

Défi
Défi

secret
secret

Flammes
Flammes

Transparences
Transparences

Flou
Flou

Encre sépia
Encre sépia

Brumes
Brumes

Angora
Angora

Nombre de billets : 13

Le Journal de Voyage:

L’hiver implique souvent l’hibernation … sauf pour les passagers de L’Oeil Ouvert qui sont toujours aussi vivants même en mon absence prolongée 😉 Le blog va retrouver en douceur sa vitesse de croisière, le temps que je reprenne le rythme de votre appétit poétique et photographique. 

Bienvenue aux nouveaux visiteurs qui sont intervenus si gentiment tous ces derniers jours !

Articulation du Voyage: Rouge, vos coups de coeur 2008 aux douze coups de MINUIT. Ouverture en rose glacé de l’AN NEUF. Le givre se dépose sur la TOILE et crée une ATTACHE entre les oiseaux de métal. Neige sur le jardin endormi; objets inanimés avez-vous donc une AME … L’hiver… quelques pousses vertes osent relever le DÉFI d’un printemps lointain. Des feuilles recroquevillées recèlent jalousement leur SECRET, d’autres arborent fièrement leurs FLAMMES de braise. Le chaud puis le froid glacial … passage sur la banquise bleue qui laissent entrevoir ses TRANSPARENCES. Des grains de glace émergent dans le FLOU des vapeurs. Dans le brouillard, le bouleau entre en écriture SÉPIA. Les BRUMES du nord s’envolent en fumées laineuses du rose ANGORA.

A Nath de jouer avec les mots ce mois-ci !

Midnight a sonné
Un an Neuf à venir
Midnight a sonné
Souhaitons d’autres rêves à venir

Un défi à se lancer
Laisser son âme grandir
Ne plus se laisser polluer
Un an Neuf à venir

Midnight a sonné
Quelques blessures dépassées
Attache-toi à la beauté
N’oublie pas de te protéger.

C’est le secret de l’été
Laisser les fardeaux trépasser
Dans l’encre-sépia se transformer
S’ancrer dans sa vérité

Midnight a sonné
Un an Neuf à venir
Le flou semble se disperser
Dans la brume un sourire.

Sur la toile Angora
Fluorescences et transparences
Dansent la lambada
Au rythme de l’intense.

Midnight a sonné
Une page est tournée
Des flammes consommées
Un printemps annoncé.

Nath

21 commentaires sur « Sommaire de janvier 2009 »

  1. Belle articulation du voyage en ce début de « l’An Neuf »

    Toutes les promesses et les résolutions au travers des mots de Nath nous invitent à de beaux lendemains si nous en prenons la peine et si on nous en donne les moyens.
    Très belle composition Nath pour ce premier mois de l’année.

    Merci Ossiane pour tant de beauté et d’imagination
    « L’imagination est l’oeil de l’âme » Joseph Joubert

  2. mmmhhhhh….Ossiane et Nath
    et forts beaux mots, Monique, je te cite: « Toutes les promesses et les résolutions au travers des mots de Nath nous invitent à de beaux lendemains si nous en prenons la peine et si on nous en donne les moyens.
    C’est si bon promettre pour acter, et courir vers de beaux lendemains en prenant la peine d’y arriver, en s’en donnant les moyens…C’est merveilleux!

  3. Nath,
    j’aime tes mots pleins de rythme, de cadence, jusque à lambada!
    Bises

    Merci Ossiane,
    un mois de plues dans la beauté.
    Mis beijocas.

  4. pour Ossiane, Nath et tous les amis du blog,
    pour ne perdre pas l’occasion
    de travailler avec les mots du mois.

    MIDNIGHT
    Les cloches sonnent
    C’est l’AN NEUF
    Qui naît dans la TOILE du temps
    Et ATTACHE notre ÂME
    Au DÉFI SECRET
    Des FLAMMES de l’amour.
    TRANSPARENCES de souvenirs
    Poussent dans le FLOU de la mémoire.
    Ils reviennent en ENCRE SÉPIA
    Et petit à petit, traversent
    Les BRUMES du passé
    Et se révélent en rouge ANGORA.
    C’est le miracle de l’AN NEUF!
    “MIDNIGHT a sonné!”

    Le dernier vers j’ai volé à Nath.

  5. CLAP – CLAP – CLAP –
    CLAP – CLAP – CLAP –
    CLAP – CLAP – CLAP –
    CLAP – CLAP – CLAP –
    CLAP – CLAP – CLAP –
    CLAP – CLAP – CLAP –

    Pour Nath
    et
    Pour Neyde

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeee

  6. je rejoins Christineeeeeee dans les applaudissements. Bravo Nath. Je dirais même plus Bravissimo car l’exercice est toujours difficile.
    Je ne suis guère présente en ce moment mais je vous lis avec plaisir chaque jour. Pensée amicale à chacun et chacune et bon retour au capitaine


  7. Roâââââr, Nath et Neyde.

    Je m’associe aux clap-clap et … chapeau bas !

    Bon retour, Ossiane.

    Bonne fin de soirée à tous.

  8. Superbe ce doux poème Nath !
    Puis je me permettre d’en esquisser un pour celle qui vient de me quitter ?

    Elle n’a plus pu attendre minuit et l’an neuf
    Sans défi elle a défait en secret l’attache d’angora fin de sa vie
    Elle est partie loin des flammes de ce monde par del les brumes jusqu’à la transparence de l’amour
    Ma maman.

  9. Pour le défi de ta toile,
    La lueur de ton étoile,
    Et les brumes de ton portrait,
    L’encre sépia de ton secret,
    Le flou angora de tes flammes,
    Et les attaches de ton âme,
    Meilleurs vœux pour l’an neuf.
    Pour cette année du bœuf,
    Tu danseras au bal
    Dans les transparences
    Des airs de Creedence
    Let’s the Midnigh special !

    http://fr.youtube.com/watch?v=ENlmLJXRQ-k

  10. Pour Marie..Ossiane..et Bourrache..
    Angora ou An neuf et la brume du temps…un secret sur les lèvres et les mots dépassés..transparences sur la toile d’une robe inventée..et ces flammes que l’on garde à l’abri des tourments…Angora ou la peau d’un hiver frissonnant…un baiser qui s’envole et l’attache déposée…le défi d’une courbe pour un sein effleuré…et nos âmes que l’on offre à nos rêves naissant…Angora ou An neuf et les mots des absents..Alix et Johal pour des vers irisés… et ces flammes qui emportent le givre des journées…amichel et Bernard et le temps d’un printemps…Angora ou An neuf..je ne veux plus compter…ne garder que les lettres et les ciels étoilés..la couleur de l’encre et les vagues en pensées..l’attirance pour une larme dans un coeur froissé..

  11. ******************************************************************************
    .

    Beau poème de nath, je trouve aussi !

    > il est bien ce Joubert, Monique;-)

    >coucou annick, toujours aussi pleine de vie;-)

    >arletteart, merci pour l’accueil et tes beaux commentaires sensibles;-)

    >neyde, et bien tu n’as pas perdu la main pour le poème du mois et tu as bien fait de le poster en écho à nath. D’ailluers, je vois que d’autres visiteurs se prennent au jeu;-) Bejocas français vers ton beau Brésil;-)

    >clap clap à la tricoteuse d’écharpes;-)

    >coucou rachel, le capitaine te salue bien bas et est touché de ta présence silencieuse;-)

    >petit coucou à la bourrache en tenue de salade;-)

    >mto, une belle occasion de lui rendre hommage avec les titres du mois. Je suis sûre qu’elle t’a entendue. Je t’embrasse.

    >et bien voilà un autre poème du mois bien senti, bravo jean !
    http://www.youtube.com/watch?v=ENlmLJXRQ-k

    >coucou aspe, une drôle de période où on a l’impression que tout est figé dans le froid et pourtant… amusant que tu ressentes tout cela;-) Pourquoi « amitiés incomplètes » ? Je suis vraiment entière, tu sais 😉

    >coucou monsieur le poseur de mots tendres;-) Ta visite fera plaisir à tout le monde;-) Voilà que toi aussi tu te lances dans la poésie du mois angora, en vol plané surfé entre les amis du blog;-) Je sens une pointe de tristesse à la fin de ton poème en supsension, non?

    Belle journée à tous, je vous embrasse!

    Ossiane

    ******************************************************************************
    .

  12. Bravo à Nath et Neyde , pour ce joli concours de mots, de retour également après quelques semaines de silence .
    Bonne journée pour les passagers du blog et notre cheftaine .

    Où est le printemps
    derrière l’hiver pardi
    mais avant les blés mûrs
    _____

  13. En janvier le temps semble ralentir
    figé dans la glace ou la brume.
    seul la pluie et les nuages
    offrent une impression de mouvement;
    sur la toile le blog ronronne;
    les mots crépitent lumineux
    sous la plume des visiteurs migrateurs
    qui se posent; s’envolent; reviennent
    et j’écoute leurs chants avec plaisir;
    j’entends aussi leurs douleurs avec émotion!
    février déroule déjà son tapis de jours et nuits
    et j’attends avec impatience d’en découvrir les couleurs…

    bonne soirée a chacune à chacun

  14. Quand l’heure a sonné
    Il m’a fallu accepter le gel
    Du fil qui me liait à toi
    Et me permettait d’imaginer
    Le duo parfait

    Spirale infernale
    Mon défi tenu au grand secret
    Est parti en flammes
    En une fraction de seconde

    J’ai compris que la transparence de tes mots
    Se noyait dans le flou artistique de tes désirs

    Je resterai tapie dans la brume
    Patiente et discrète
    Le froid mordra mon corps
    Le monde tentera de me faire plier

    Pourtant

    Je resterai tapie dans cette brume
    Courageuse et volontaire
    Car je sais qu’un jour le soleil reviendra
    Et nous emmènera dans son aurore boréale

  15. Je revois toutes ces images, toutes aussi belles les unes que les autres et j’avoue qu’elles donneraient presque l’envie d’aimer l’hiver, mais c’est seulement en voir la beauté, mais ce n’est pas tout
    ____

    Il me plait de laisser à l’hiver son temps de parole
    Sa forme de poésie, ses paysages féériques
    Le noir et le blanc s’y marient si joliment
    La brume et le brouillard se jouent des ombres
    Le gel et le givre se brodent si finement
    L’hiver nous interpelle dans sa froidure
    Et nous entraîne vers ses extrêmes
    Il déploie le temps d’un tout petit jour
    Une infinité de splendeurs, magnifie la campagne
    Teste nos capacités d’endurance
    Modifie les paysages, brutalise la nature
    Qui aime bien châtie bien, je ne sais pas !
    Alors le soleil de l’hiver déploie au crépuscule
    Une palette impressionnante de couleurs
    Lorsqu’il arrive à se glisser dans le ciel gris.
    Veut-il que nous pardonnions à cette rude saison
    Ou nous faire comprendre que c’est un mal nécessaire ?
    L’hiver est craint de tous, hélas avec raison
    Mais il est vivifiant, porteur d’énergie,
    Il laisse au dehors la nuit dans le silence et le froid
    Au-dedans, la douceur et la chaleur
    Et tout le charme des longues soirées d’hiver.
    ___

    Bonne fin de soirée à tous et bonne nuit bien au chaud !

  16. .

    >Enchantée de ton beau retour, Alice;-)

    >marc, je ressens les choses comme toi. Temps suspendu… on se sent engourdi de l’esprit et de la plume mais tu sais l’exprimer beaucoup mieux que moi:-)

    >nigra, c’est toujours très fort ce que tu exprimes à travers des mots simples. Bravo pour cet autre poème du mois;-)

    >monique, j’ai aimé cet hiver-là car plein de soleil vif qui réveille et réchauffe à travers les vitres et non de pluie et de grisaille qui engluent 😉 Bravo pour ton beau poème aussi!

    >Aie, aie, aie;-) Je ne suis pas très douée pour ces petits jeux mais parce que c’est toi, je vais voir ce que je peux faire;-) J’ai justement pris quelques photos ce matin qui sont encore sur ma carte;-) En revanche, je ne suis pas certaine de trouver six victimes qui se plieront à l’exercice;-)

    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *