Sommaire de juin 2008

Vide
Vide

Fluide
Fluide

Plage
Plage

Bain
Bain

Paroi
Paroi

Grotte
Grotte

Roche
Roche

Rose
Rose

Calice
Calice

éb?uche
ébauche

Nombre de billets : 10

Le Journal de Voyage:

Une petite pensée chaleureuse vers Neyde qui ne sera pas en mesure de déposer le poème du mois.

Fin du printemps, début de l’été, désir d’évasion et de migration. Je souhaite de très bonnes vacances à ceux qui s’apprêtent à prendre le départ et j’adresse un clin d’oeil amical à ceux qui resteront à mes côtés. L’Oeil restera bien Ouvert cet été.

Pas mal de petits nouveaux et d’anciens revenus nous ont rejoints ce mois-ci. Je leur souhaite la bienvenue. Je pense particulièrement à Merciel, Mamita, Gokuyoko, Jean-Yves, Pascal, Evelynej, fanou, Eric, Angèle, Bernard.

Articulation du Voyage: La BRAISE rouge sang de la montagne nous plonge au dessus de la mer, face au grand VIDE. Le vert émeraude de l’océan est une passerelle vers les femmes de jade de FLUIDE. La couleur verte vient poser son visage contre la PLAGE de sable. La tête parle au coeur de la femme au BAIN dans le torrent du Fango dont les eaux irisées effleurent la PAROI minérale. Au fond du torrent, parmi l’amas de galets, une GROTTE d’où surgit la source. La ROCHE prend des formes charnelles et humaines. Son grain rappelle le ROSE chair et son modelé évoque une paume en CALICE remplie d’eau douce. Une soif de tendresse à étancher face aux marques et aux griffures du passé. Sur le vieux manteau de pierre, gît l’EBAUCHE d’un avenir en devenir au travers d’un petit galet perdu tout au bout de quelque part …

Neyde revient en poésie de juin …

Mon coeur VIDE
Ma pensée FLUIDE
Allongée à La PLAGE
Belle, sauvage,
Décidant sans peur:
BAIN de mer
Ou bain de soleil?
Je lance un clin d’oeil
À la grande PAROI
Où La GROTTE
loin de moi
Creuse la ROCHE
Avec sa pioche.
Quelqu’un
Vient
Et pose
Une ROSE
parfumée, jolie,
près de moi.
Émue, je goûte
un CALICE plein de rêves…
ÉBAUCHE de poésie …

Neyde

10 réflexions sur « Sommaire de juin 2008 »

  1. super sympa ces dernières fotos.
    merci de les partager et de nous faire rêver
    de l’art…
    je t’ai mis en lien sur mon blog depuis quelques semaines.
    @ bientôt
    Douce

  2. >DOUCE-NANIE:
    Bonsoir à toi et bienvenue sur le blog;-) Merci de parler d’art ainsi que pour ton lien;-) Au plaisir de te croiser à nouveau.

  3. au devenir du monde
    aux creux de tes bras, par tes pas sur la terre
    au fond de tes yeux lumineux de vérité la beauté s’auréole de vies…
    ***
    Tu lances Ossiane tes mots d’images vraies …Dans les cieux de nos espérances…
    ton regard éclaire nos coeurs
    et livre nos imaginations au flots de tes yeux photographes…
    Encore humblement merci…

  4. Magnifique travail Ossiane , »aux senteurs Océane » au bonheur et l’attente de découvrir ces images et ses mots, au plaisir du partage
    Merci mille et une fois
    Amitiés AA

  5. Contente que l’ oeil reste ouvert cet ete car a part quelques clignements de paupieres necessaires ( vacances des uns et des autres) , nous comptons lui faire maintenir un joli regard…
    Love

  6. >Lou:
    En fait je t’ai répondu sur l’autre note et je te iais que je fermerai les paupières de temps à autre;-) Clin vers toi.

    >aspe:
    Touchée par tes mots aspe. Je suis toujours étonnée et honorée après tant de temps de blog, de voir que mes photos vous inspirent toujours autant. Il faut croire que des vibrations communes existent entre tous les visiteurs. Mais il est vrai aussi que je fonctionne à l’envers de vous puisque qu’il me faut du visuel avant de pouvoir déposer des mots. Bien à toi.

  7. En creux ou en bosses, cratères tendres, douces protubérances, et le battement des vagues. Belle métaphore filée, Ossiane, de la terre qui palpite avec tendresse de couleurs chaudes et vivantes.

  8. >Fugitive:
    Coucou Fugitive, merci pour ton joli ressenti qui me touche. Cette matière minérale en mouvement me fascine particulièrement. Mais je crois que toi aussi;-) Bon week-end à toi!

  9. C’est magnifique Neyde, tes mots sont des merveilles en ressentis. Je t’embrasse et je t’espère en belle santé.

  10. Bravo, Neyde, c’est superbe !
    Moi aussi, j’espère que tu es en super forme.
    (j’ai lu dans la presse que l’on avait retrouvé le corps du prêtre aux ballons…il était quand même un peu « fêlé » de tenter ça…).
    Biz et petit brin de ternure.
    _

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *