Ré La Blanche

Savourer la Lumière Dorée sur le Clocher d'Ars-en-Ré, Se Fondre dans le Paysage, S'immerger dans l'Onde Sauvage.

Voler au-dessus de l'Eau, Planer comme un Oiseau.

* Sens de Lecture du Calligramme: jaune, vert, bleu, gris.

* L’île de Ré appelée Ré la Blanche fait 30kms de long et 5 kms de large. Hors-saison, elle compte 15000 habitants. Cette blancheur se retrouve dans ce clocher d’Ars-en-Ré dont la flèche blanche et noire se détache sur le ciel et guide les navires, les voiles des bateaux, la fleur de sel des marais-salants, les beaux oiseaux migrateurs blancs qui vivent dans ses marais, les petites fleurs blanches qui parsèment les plans d’eau ou les bords des pistes cyclables.

20 commentaires sur « Ré La Blanche »

  1. Il est peut-être un peu tôt, mais cette vue de l’une de mes îles favorites éveillent mes papilles … J’ai un excellent souvenir non loin à La Flotte 🙂 A l’époque les APN n’existaient pas … je me rattrape donc en admirant ces tranquilles volatiles …

  2. Si ces photos te rappellent de bons souvenirs, Olivier, j’en suis fort aise. Quelles sont les autre îles que tu aimes?

  3. Bonjour Jérôme. Je te remercie pour tes impressions. Je suis allée voir ton blog. Tu fais de belles photos noir et blanc et en plus joliment présentées. Au plaisir de te lire à nouveau. Amicalement.

  4. Le Clocher D’Ars en Ré est donc le phare?
    Je n’imaginais pas cette île si grande…Elle est sur ma liste pour cet été… Et j’adore les Jolies églises…Oui! La France est bien belle…
    Joli HAÏKU d’Aurélie…aussi!

  5. Bonjour Chris,
    Non le clocher d’Ars-en-Ré n’est pas le phare mais simplement un amer visible de loin par les bateaux. Le vrai phare se trouve au nord de l’île et s’appelle le Phare des Baleines. Evocateur comme nom. Tu vas en avoir à faire des choses cet été 😉

  6. ça donne envie, bien sûr.
    9a, c’est nul : aaa aaa aaa.
    ou alors : aaaaaaaaah !

    Je devrais enlever les moufles pour taper au clavier…

  7. strictement rien de spécial : le ç et le 9 sont sir la même touche de mon clavier…
    j’ai donc tenté de gommer cette faute de frappe : raté…
    ou plutôt rétais.

  8. Eh oui quand le visiteur se plante dans son commentaire, il lui est impossible de corriger. Je pourrai le faire mais je l’aime bien ton petit 9a et voudrais le garder. Amicalement.

  9. « Ré » étant définitivement à part, je pencherais pour une petite, toute petite, portion de terre dans les Caraïbes francophones.
    Ainsi que pour Lanzarote, île volcanique, aux vins blancs savoureux, aux soirées divines au coin de la flambée, face à l’océan infini, loin du tourisme, entre amis, occupé à décortiquer patiemment le poisson du jour grillé sur « la planche » … :))

  10. Tes îles favorites sont des îles lointaines qui doivent être très belles. Lanzorote est ta préférée parmi les autres îles des Canaries? Qu’est-ce qui te touche le plus dans ces îles?

  11. La vie sur une île à « taille humaine » semble bien différente du continent … à croire que les marées qui les séparent forcent à relativiser …
    J’apprécie Lanzarote parce qu’elle n’est pas encore complètement conquise par le tourisme, parce que son volcanisme – en sommeil – procure éblouissements et ravissements, parce que Manrique – artiste local – a su génialement la mettre en valeur …
    J’aurais du rajouter à ma liste Santorin, mais le silence y devient un luxe rare … !

  12. Oui, je comprends mieux ce que tu veux dire maintenant car j’avais entendu pas mal de choses négatives sur les Canaries en général. C’est donc une destination à retenir. Et ce Manrique, as-tu une adresse de site où je puisse voir ses oeuvres?
    Quant à Santorin, on m’a dit également que c’était l’île grecque à retenir pour un voyage. C’est bruyant à cause des scooters ou des voitures?

  13. j’ai en ma possesion un tableau peint devant le clocher d’ars d’une rue avec les habitants probablement vers 1900
    peut il avoir de la valeur

  14. >Baudry:
    Bonsoir. Malheureusement, je crains de ne pouvoir vous aider. Je vous conseille plutôt d’aller voir un antiquaire pour faire estimer ce tableau. A bientôt peut-être.

  15. La blanche

    Tout âme aspire au ciel mais se tord dans des chaînes,
    Se tord en vain ainsi qu’un lion prit en des rets
    rugit et mord mais sans pouvoir se libérer
    Moi je voltige gaiement car je suis musicienne

    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *