Saline

Pleine Lumière, Vent de Mer, Miroirs Célestes, Vents d'Est, Eau Saline au Soleil en Demi-Sommeil.

Cristaux Scintillants, Ecailles d'Or Blanc, Fleur de Sel, Bleu du Ciel.

* Sens de Lecture du Calligramme: orange, brun, jaune, du bleu clair au plus plus soutenu.

* Le sel est devenu le nouvel or blanc de l’île de Ré. De vieux marais-salants ont été remis en état. En hiver et au printemps, le saunier répare et prépare la saline pour la récolte de sel qui aura lieu de juin à septembre. La mer pénètre et se retire dans le marais-salant au rythme des marées. C’est sous la conjugaison du soleil et du vent que l’eau se réchauffe, pui s’évapore pour laisser place à la fleur de sel en surface ou au gros sel au fond du bassin. L’oiseau à gauche est un canard colvert.

* Pour en savoir plus sur les marais-salants de l’île de Ré et le canard colvert

26 commentaires sur « Saline »

  1. Ce petit-déjeuner est un demi-sommeil, malgré le sel qui réveille. Quels contrastes ! Apaisant cadrage horizontal, ligne de fuite directe vers la gauche – mais vers le haut – dominantes vertes et bleu ciel à peine zébrées d’ocre doux, toute la composition repose sur l’équilibre liquide/minéral, avec la végétation entre les deux, comme la vie qui croît (et la symbolique humaine qui croit). Joli !

  2. Ton parallèle Aurélie entre la faim de ton petit déjeuner et de mes photos me touche. Attention aux taches de café, c’est fragile 😉 Bises.

  3. Bonjour Argoul. Comme toujours, tes analyses lumineuses me vont droit au coeur. J’aime cet équilibre entre le minéral et le liquide. C’est une source d’harmonie.
    Faute de temps, j’ai deux notes à rattraper sur ton blog « Fugues et Fougue ». J’en profite au passage pour dire qu’Argoul nous fait partager ses voyages tout autour de la planète. Ses carnets sont illustrées de très belles photos et riches en références de toutes sortes. En ce moment, c’est le Mexique, avant le Hoggar et le Japon dont il est amoureux fou. Si vous avez envie de vous dépayser, voici l’adresse: http://argoul.blog.lemonde.fr/argoul/

  4. Belle Analyse d’Argoul… Merci de son adresse , Ossiane…on va pouvoir voyager… Amitiés…Belle photo encore…

  5. Goût du sel sur la peau
    Du sel des larmes

    Qui est le saunier des larmes ?

    [joli voyage toujours]

  6. Moi c’est l’heure du déj. au bureau. Et voir ces photos de l’Ile de Ré me rend ma bonne humeur, me fait plaisir, et tout, et tout.
    La mer me manque tant ici à Paris…

  7. Elle est superbe, Michel-Jean, ta comparaison avec le sel des larmes.
    Une âme bienveillante peut sécher le sel des larmes. Ne sois pas triste. Amitiés.

  8. Bonjour Fauvette et merci de m’avoir introduit dans ton bureau parisien. La mer est un peu loin sans doute et si je peux contribuer à te donner un peu d’air iodé au travers des tuyaux du réseau, tu m’en vois très flattée. Au plaisir d’égayer à nouveau ta pause déjeuner. Amicalemnt.

  9. Tu vois, Chris, tu n’as pas fini de faire des nouveaux projets de voyage en venant ici. Bien à toi.

  10. De plus en plus fort Sylvie avec ton sel de la conversation.

    Dans l’honnêteté mordante du sel, la mer révèle ses secrets à ceux qui savent écouter. Sandra Benitez

  11. Envoie tes larmes de sel paitrent Michel-Jean! (mauvais jeu de mot destiné à te faire un peu sourire)

  12. Le sel des larmes est un sale sel et rend saumâtre l’eau de la vie.
    Merci pour vos tendres Kleenex ;-))

  13. acheter des pommes de terre de l’île de ré, rentrer à la maison : fermer les yeux, et sentir…Ca sent l’iode et le sel..

  14. Emma fait sa petite promenade du soir. Je pense qu’elle veut parler de plaisirs simples de la vie en harmonie avec la mer et la terre. Les pommes de terre de l’île de Ré sont très bonnes à cause ce goût iodé de terroir mais elles sont chères. En ce qui concerne Normoutier, je ne peux pas en parler. Désolée Chris.

  15. Le sel donne à la vie comme aux commentaires un goût et une envie presque fébrile … !
    Ce soir, j’aspire à goûter le fruit de ces salines, à me laisser caresser par le vent iodé, à savourer le goût de la côte si proche, à vivre au bord de l’eau … :))

  16. Merci Olivier pour ton enthousiasme débordant mais il va falloir te contenter du Léman pour l’instant 😉 Vis-tu au bord de ce très beau lac?

  17. Ah l’Ile de Ré; j’y allais tous les étés lorsque j’étais petite alors tes magnifiques photos m’ont ramené plein de souvenir. Merci de ce joli voyage que tu nous offre encore ici. Biz et bon dimanche.

  18. Mes pensées sont de sel..qui effleurent la nuit…sous le vent souvenirs…et la mer se retire…sous les larmes sentinelles…paysage et visages..des enceintes de pierres..sur les courbes du temps…C’est Guerande dans la nuit..qui se dresse insomnie..et les vagues en sommeil..dans le creux des marais..qui dessinent des angles et miroirs de sel..pays sage et sans âge sur les ailes du temps…On y cueille la lune..le soupir des feuillages..les silences qui s’enroulent dans le coeur des enfants..Mes pensées sont de celles..que l’on offre la nuit..et qu’on trouve sur un fil ..entre Guerande et Paris..
    pierre

  19. Superbe à lire à haute voix c’est un chant, un poème d’une grande beauté, merci pierre .b pour ce délice de mots à la fleur de sel.

  20. Je vous lis avec émotions…

    Une image qui me parle
    Si tendrement traversés
    Ceux de Guérande
    Souvent très souvent
    Presque chaque week end
    Au moins une fois
    Et comme sa première fois
    Un oiseau prend l’oeil de passage
    Des tas de sels se donnent
    La pensée flirte avec la vie
    En corps encore
    D’un je vous aime
    Au ralenti
    Tellement précipité dedans
    Prendre le temps d’aimer
    C’est un bel sens de vie

    belle douce soirée!

    quel parcours depuis juins 2005….yaouh de larmes retenues leurs douces de joies et de peines, comme va la vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *