Lotus 11

LOTUS 11 / LOTUS 11

naissance dans la boue
épanouissement au soleil
éveil dans un rêve

• • • •

born in the mud
blooming in the sun
awakening in a dream

3 réflexions sur « Lotus 11 »

  1. Un dais en majesté qui de sa pointe montre le sens , et ce radeau qui nous méduse, ces rameaux dont on ne mésuse alors qu’à la rive jamais il n’arrive

  2. Entre l’ombre et la lumière un étrange chassé croisé , l’une se retire et l’autre s’avance
    ce n’est pas un tango et d’ailleurs si ça tangue c’est bas, au ras du miroir aux mille reflets
    mais quand le couvert végétal oscille sans odeur de santal et que les thalles s’enhardissent
    c’est pour mieux hisser leur pavillon , sous bois certes, mais sans hautbois
    et puis les réflexions multiples ont toutes leur place de quelque nature que ce soit
    il y a bien des jeux de miroir qui aveugle le je mais distribuent le nous
    là où se noue d’étranges sensations haptiques on appréhendent bien la réalité
    qu’au plus près en se rapprochant et dès le bord effrangé on s’affranchit
    pour retrouver la pleine mesure du couvert oscillant qui bat une étrange mesure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *