Ecumes 35 / Foam 35

ÉCUMES 33 / FOAM 33

ta peau zébrée
tu déroules ta crinière
serpentine

• • • •

your stripy skin
rolling out your mane
serpentine

8 commentaires sur « Ecumes 35 / Foam 35 »

  1. Serais-tu Pégase
    né du souffle de Gorgone
    pour envoûter les poètes
    et transposer leurs rêves ?
    Qui est-tu pour venir ainsi
    crinière au cœur des vagues
    tel un coursier ailé de Zeus
    dans les vapeurs océanes
    Es-tu Pégase à la crinière d’argent
    aux sabots d’émeraude
    prophète oublié des muses ?
    Qui es-tu ?….. qui es-tu ?

  2. Merci Jacline Ce sont les vagues d’Ossiane qui sont envoûtantes, et ses mots dont « crinière » ainsi que vos « tu » respectifs qui m’ont inspiré les miens. Bonne fin de soirée.

  3. S’ébrouer avec grâce et panache
    au sommet du roulis de la vague
    s’étendre dans l’écume des eaux
    s’inventer nymphe de l’océan

    qu’ils sont beaux les comtes de la mer
    des vagues qui jamais ne s’arrêtent
    et nous laissent dans ce laisser croire
    d’un infini et d’éternité

    et puis parce que cela fait longtemps que les mots de François Cheng ne résonnent ici, voici un petit quatrain prélevé dans
    Enfin le royaume :

    « Que par le long fleuve on aille à la mer !
    que par le nuage-pluie on retourne à la source !
    Toute vague cède à l’appel de l’estuaire,
    et tout saumon à l’attrait du retour. » F. CHENG dans Enfin le royaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *