Dans Le Noir / In The Dark

Dans Le Noir / In The Dark

les arbres frissonnent

je n’ai pas vu la lune

les solitaires

• • • •

trees shivering

I didn’t see the moon

the loners

* * JOYEUX NOËL À TOUS * * * MERCI DE M’AVOIR ACCOMPAGNÉE TOUTE CETTE ANNÉE 2015 * * … fin d’année douloureuse avec les terribles évènements que nous venons de traverser … et pourtant il faut continuer de rester debout et de trouver des raisons d’espérer d’un monde meilleur … je pense bien à vous et vous souhaite paix, santé, amour et tendresse avec vos proches … pensées également à tous ceux qui sont rejetés par le système et qui souffrent silencieusement car victimes d’indifférence, d’intolérance ou de rejet … continuons de tendre la main, de faire rayonner la joie auprès des autres, de faire notre part pour réenchanter le monde d’espoir. Je vous embrasse chaleureusement.

* * * MERRY CHRISTMAS * * * THANK YOU FOR FOLLOWING ME * * *

15 commentaires sur « Dans Le Noir / In The Dark »

  1. Merci Ossiane, Oui Noël cette année n’est pas comme les autres, trop de douleurs et de souffrances, d’incompréhension et d’hébétudes, pour ces raisons, la nature, la poésie, l’amour des autres, le partage jouent un rôle très important pour que le monde évolue dans le bon sens ; en cela tu contribues à mettre un peu d’espoir et de chaleur entre nous tous, nous en avons besoin et certains plus encore que d’autres….un paysage, des mots, cela semble peu et c’est beaucoup, mains tendues qui se serrent, échos qui vous reviennent en plein cœur… ce sont des bouffées d’air qui aident à reprendre confiance en demain.

    Dans ce ciel tout gris
    Une lueur viendra peut-être
    Percer les nuages

  2. Qui a tiré sur le cordon provoquant l’extinction de toute lumière ?
    quels sont ces thuriféraires du mal qui nous plongent ainsi dans l’angoisse ?
    plus de contraste et plus de distinctions , seul le côté obscur…de la force

  3. Les âmes errantes
    Vont et viennent, solitaires
    A l’orée de la nuit
    Quêtant les dernières lueurs
    D’un jour qui trop vite s’éteint

  4. Ce n’est pas le soir qui va nous leurrer
    mais des illusions perdues…de vue
    dont les ombres rampantes
    se manifestent encore

  5. J ai lu tes mots, OSSIANE, avant le voyage de Noel, et je l ai trouvé merveilleux si fort de fort
    Et rien à ajouter après ce condensé si juste

    Merci à chacun pour sa place magique en mon coeur

    Je vous embrase

    Je vous souhaite une belle fin d’année

    Je vous aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *