30 commentaires sur « Larmes »

  1. Larme de joie…
    Serait-ce la première fois que je foule le territoire d’une note vierge d’Ossiane ?
    Quelle sensation pleine de volUUpté.

    Bonne nuit Ossiane… ;o)

  2. Ossiane, je vois un doux mélange de révolte et de douceur… UU a écrit larmes de joie. J’ai tout de suite pensé à larmes de vie… (est-ce l’heure tardive UU qui influence nos écrits ?)
    —————
    Larmes de vie

    De l’ombre noyée,
    Jaillit la couleur
    Eclat de rougeur.
    Sanglots déployés…
    Rouges sont les larmes
    Lorsque la blessure
    Vient de l’imposture
    Et pleur’ le vacarme…
    Rugit la révolte
    Où puise la vie
    En dernier avis…
    Peine virevolte,
    La joie se prépare
    Depuis la colère
    Qui prend la lumière
    Pour chemin d’espoir !

    Les larmes sont vie
    Signe d’un défi.
    Les larmes sont rouges
    Quand la raison bouge !

    Catherine

  3. Un envol de rouge
    Dans atmosphère d’automne
    Sur une ombre noire…

    —————————

    Pluie de couleur
    ou rayons rouges d’automne
    Sur l’eau nuageuse ?

    —————————

    Une ombre se noie
    Les feuilles d’automne nagent
    L’érable s’envole

    Catherine

  4. re oups… Ossiane, peux-tu mettre un e à la place du t à noie ? (Dernier haïku)
    on dirait ce soir que mon étourderie se noie !!!
    Catherine

  5. L’EAU A LA BOUCHE
    —————

    L’érable saigne
    Et ta bouche est vermeille
    L’automne a ses blessures
    Mon coeur sa déchirure

    Sur l’eau voguent de frêles esquifs
    Embarquons nous,ma très chère, pour Cythère
    Ni sagittaires ni potamots ni trèfles d’eau
    Pour nous pas besoin de bateau

    Le vent calin couche les herbes folles
    Nous nous étendrons sur un doux lit de mousse
    Les papillons mutins frôlent les roseaux
    Notre bonheur sera de baisers de caresses

    Dans le miroir de l’eau le reflet d’un vol d’hirondelles
    Dans tes grands yeux la beauté du ciel bleu
    Le jour a des senteurs exquises
    Les parfums de tout ton corps me grise

    Allons ,ma tendre amie,ne soit pas si rebelle
    Embarquons nous pour Cythère
    ma belle .

  6. Un petit mot pour vous dire que j’ai fini par réussir à répondre à vos commentaires de la note Mélancolie et autres notes. Il ne faudrait pas de pannes techniques trop fréquentes car le retard pris n’est pas facile à rattraper mais bon, Le Monde nous a offert une nouvelle interface pour bloguer de façon plus conviviale ainsi que des facilités pour gérer vos commentaires. On ne va donc pas bouder notre plaisir. Bonne journée à tous.

  7. Métissage
    de l’eau et de l’herbe
    Métissage
    des peaux et des coeurs
    Métissage amoureux
    Rouge et Noire mélanges

  8. On ne comprends pas trop le rapport au titre  » larme » avec le reste et la calligraphie et la photo et le texte mais bon !
    Pas grave c’est toujours aussi agréable à regarder.

    Bizzz
    Marino

  9. Ces larmes figurent-elles la transparence des sentiments ? Quoiqu’il en soit belle image comme toujours, merci pour ça.

  10. Tremblant corail,porté par son reflet,sur l’eau pacifique.
    J’ai des problèmes avec le japonais…je n’arrive pas à dompter les haïku !
    A Amichel..Trés juste ta dernière remarque d’hier..

  11. Longtemps sans larmes,
    Quelques fois soulagent,
    De joie souvent coulent,
    Sensible l’Olivier,
    Tel son Obélix préféré.

    Bon week-end à tous,
    Bises mouillées… Par la pluie, pour Ossiane,
    OLIVIER

  12. La nouvelle interface de Type pad ne t’apportrea pas grand chose toi la reine du html et des « fonts colorées » mais nous pauvres novices le WYSIWYG (what you see is what you get) sera d’un grand secours, j’ai découvert ça hier soir à ma grande surprise, à voir, ahah…
    En ce moment en tout cas pas de concurrence ou de connivence possible entre nos deux blogs parce que de bassin point il n’y a chez moi et avec la sécheresse qu’on subit, je cherche les flaques d’eau. Pas une goutte de pluie cette semaine encore, le week end s’annonce beau alors pourquoi se plaindre.

  13. >>ossiane j’ai un petit problème j’ai du mal quand même à imaginer des érables dans l’eau peux-tu expliquer la photo ?
    je n’ai que l’oeil à demi ouvert.
    Quoiqu’il en soit la photo est tres belle et ces larmes du coeur :amour desir regret nostalgie
    sont les larmes du temps qui fuit !

  14.  » Pour me comprendre
    Il faudrait savoir qui je suis
    Pour me comprendre,
    Il faudrait connaître ma vie
    Et pour l’apprendre, devenir mon ami,
    Pour me comprendre, il aurait fallu au moins ce soir
    Pouvoir surprendre le chemin d’un de mes regards
    Triste mais tendre, perdu dans le hasard… »

    Pour me comprendre
    Véronique Sanson

    Bon week-end  » amie virtuelle  »

  15. >UU: C’est effectivement un bon plan de venir à cette heure-là;-) Larmes de joie, coeur en émoi. Bon week-end à tous les deux.

    >Catherine: Et à nouveau la vie qui reprend le dessus sur le chagrin, le rouge contre le noir, la joie contre la colère, la lumière contre l’ombre, la couleur contre les nuages. Les poèmes que tu écris ont toujours des notes d’espoir qui doivent redonner confiance. Les trois haîkus sont également très délicats. Tout ceci est un bel envol. Merci beaucoup. Je t’embrasse.

    >Michel: Cette histoire d’eau t’a sans doute un peu gêné d’où le titre que tu as choisi. L’image des érables les pieds dans l’eau est certes incongrue ;-)Mais dans ce paysage miniature, j’y ai vu les larmes répandues par l’érable qui se sont transformées en lac.
    On peut y voir ce que l’on veut dans ces larmes, du sang, du chagrin, de la joie et dans ton cas de l’amour avec cet embarquement mutin et sans esquif pour Cythère. Le lac se tranforme en pré de mousse pour recueillir les amants transis. Finalement toute cette eau t’a mis l’eau à la bouche 😉 Merci beaucoup. Je t’embrasse.

    >Piment rouge: Métissages de mots et de couleurs que tu mêles à la composition de l’image. Merci pour ces commentaires qui font avancer.

    >Virginie: Merci pour ta visite hebdomadaire qui me fait plaisir. Amitiés.

    >Annie-Claude: J’aime beaucoup ce que tu as écrit. Judicieux de ta part de jouer sur les oppositions et de comparer l’érable à un humain. Merci beaucoup. Bises.

    >Charly: Les larmes que ce soit de joie ou de peine font partie de la pallette d’émotions dont l’homme est doté. Elle expriment une partie de soi et il n’y a pas à en rougir d’en verser;-) Merci pour ta visite et tes compliments.

    >MTO a quitté ce lac pour aller sous les tropiques avec l’image de ce beau corail. Je sens que tu rêves d’y aller.
    Tu peux te libérer de la règle des 5-7-5 pieds qui régit l’écriture d’un haîku pour commencer. Il s’agit plus d’exprimer ce que tu ressens profondément au fond de toi avec un ode à la nature. De ce côté-là je crois que tu es parée. Libère ton imagination quitte à faire des associations de mots et d’image incongrues. Je t’encourage à te lancer comme Annie-Claude. Bises.

    Olivier: Tu me rejoins sur la signification des larmes. C’est d’autant plus fort que généralement les hommes hésitent à exposer leurs sentiments de peur de casser leur sacro-sainte virilité. Tu es un grand sensible, Olivier 😉 Bises apaisées par la brise.

    >François: Il y a tout de même des facilités au niveau des aperçus, de l’écriture plus proche d’un logiciel de traitement de texte et de la gestion des commentaires. J’y trouve mon compte. Belles journée d’automne; je t’embrasse.

  16. >Leslie: Que cette note ne te mette pas le moral à zéro. Courage, je t’embrasse.

    >Michel (2): Merci, je prends ce que tu me dis pour un compliment;-) Ces photos ont été prises tout simplemnt devant le bassin de mon jardin. Tu penses sans doute à Monet et à son superbe jardin de Giverny en disant cela. Amitiés.

  17. Le rouge… C’est aussi la couleur de l’amour non ?

    Entends-tu l’érable rouge ?
    Il a soufflé les couleurs
    De mes joues et de mon coeur
    Au murmure de ta bouche.
    Pourquoi rougir à l’amour ?
    La caresse de ta main
    Laisse sur moi le carmin
    Comme une lueur de jour.

    C’est un mystère agréable
    Que le secret d’une joie
    Larmes nées depuis tes doigts
    Dont se réjouit l’érable !

    Catherine

  18. Je n’ai pas trop eu de temps de me balader parmi les blogs ces derniers jours, alors, j’ai lu tes dernieres notes d’un coup … et je laisse mon « coucou » sur celle que j’ai préferé… la photo et le haîku

  19. >Guess Who: Merci Tiago d’avoir rattrapé ton retard et également pour ton choix qui me touche, Grand Maître du Haïku. Ne te sens pas obligé si tu es pris par le temps. Il m’arrive la même chose en ce moment. Je t’embrasse.

  20. métissage
    guyanaise lovée
    de descendance
    chinoise et africaine
    coeur amoureux
    blancheur bronzée
    de pimentrouge

  21. OSSIANE
    JE SUIS AMOUREUX
    METISSEE
    JAUNE ET NOIRE
    JE NE DORS PLUS
    EFFAROUCHEE
    YEUX EN AMANDE
    INTIMIDEE
    LEVRES EN COEUR
    ELANCEE
    CORPS DE GAZELLE
    SUBLIME
    PEAU NOIRE DE SOIE

    pimentrouge

  22. >Myra: Bonjour et biennue sur ce blog. Si j’ai bien compris, cette photo vous a rasséréné. L’Oeil Ouvert est une parenthèse apaisante ouverte sur la beauté de la nature et de la vie. Voilà donc de quoi calmer les esprits 😉 Revenez quand vous voulez pour faire partager vos émotions. Au plaisir de vous lire à nouveau. Amicalement.

  23. bravo catherine ca m’est allè droit au coeur les gens ecrivent peu maintenant encore bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *