Attraction

Brume de Terre contre Embruns de Mer, Grève Dorée aux Larmes Salées, Langue de Sable sur Rivage Désirable, Effleurement Immuable, Caresse Inlassable

Brume de Terre contre Embruns de Mer, Grève Dorée aux Larmes Salées, Langue de Sable sur Rivage Désirable, Effleurement Immuable, Caresse Inlassable.

* Lecture du Calligramme: gris/vert, jaune, jaune, gris, bleu, gris/bleu.

Brume de Terre contre Embruns de Mer,
Grève Dorée aux Larmes Salées,
Langue de Sable sur Rivage Désirable,
Effleurement Immuable,
Caresse Inlassable.

* Photo prise sur la plage de Carcans en Gironde.

26 réflexions sur « Attraction »

  1. Coucou Ossiane, et bonjour à tous.
    Me voici revenu dans la blogoshère.
    Calligramme superbe, et qui dit déjà tant.
    J’aime qu’on puisse voir la brume… réponse aux aspérités du premier plan.

  2. Coucou Pierre, heureuse de te voir revenir parmi nous. Les vacances ont été bonnes?
    C’est assez curieux cette brume qui ressemble à un léger vent de sable mêlé d’embruns. Je ne sais pas à quoi c’est dû.
    Merci pour ton écho et bonne nuit.

  3. Incroyable… Carcans, la vraie mer qui déménage,les baïnes,l’air vif…Ouahhh
    Tu as shooté ça quand?

  4. image qui parle à mon coeur,alors une petite trace éphémère de moi sur ce sable que les vagues ré inventent à chaque fois

  5. Mer et carcan, c’est l’eau et le feu : comment emprisonner la mer, ne fut-ce que sur une plage ? La brume qui s’élève st peut-être de rage de se voir si contrainte. Et l’eau de dessiner avec force un double Z de Zorro.

  6. Magnifique, ce pourrait être la côte occidentale de l’Afrique, s’il n’y avait les baigneurs. La brume est souvent liée à une différence de température entre la mer et la terre et à certaines conditions aérologiques.
    Sur les littoraux marqués par les courants froids, ce phénomène est fréquent (ex en Mauritanie ou Californie). Ce n’est pas le cas ici, simplement une coïncidence météorologique ou ossianographique !-)).

  7. Ossiane, ne t’ai tu jamais imaginé , sur ces plages qui filent à l’infini, que tu pourrais y marcher jusqu’au bout du monde?

  8. >Fred: C’est raté pour cette fois; tu t’es fait doubler par Jean-Louis 😉
    Sinon, belle rencontre inévitable.

    >François: J’ai pris cette photo en juillet. Non seulement, tu as l’air de bien connaître mais en plus, tu as l’air d’aimer. C’est quoi les baines?

    >Bel(le) Inconnu(e) qui garde ton mystère au fond de ta mémoire. Tu l’as joliment décrite cette petite trace volatile. Reviens nous voir. Amitiés.

    >Très en verve ce matin, Argoul 😉 Cette opposition bouilonnante entre ces deux éléments est bien vue. C’est insupportable les carcans. Bonne journée dans le Lot.

    >Ah, je t’attendais… Notre géographe attitré François 1er a décodé le moindre repli de sable et la moindre ride d’eau pour notre plus grand plaisir. Malheureusement, ce n’est qu’un hasard ou peut-être un mirage ossianographique 😉 Merci pour ton aide.

    >MTO: Ces plages s’étendent à perte de vue un peu comme une longue frange blonde de cheveux qui orne la côte. Effectivement, je pourrais m’y perdre à l’infini.

  9. Une baïne, c’est une surface creusée par la houle et invisible à marée haute.Cela donne des courants importants à marée descendante qui t’éloigne rapidement de la plage. C’est hyper dangereux et il est fréquent que des enfants et adultes, se fassent embarquer, ce qui nécessite souvent l’intervention des secours. Pièges à baigneurs. Les MNS balisent les baïnes et font la chasse aux imprudents. Ces zones sont interdites mais il y a toujours des « plus forts que tout ». Je vais répondre à ton mail .

  10. >Olivier: Je ne fais qu’interpréter à ma façon ce que la nature offre à mes yeux. Demain, je serai plus sage 😉 Bonne après-midi.

    >François 2nd: Merci pour tes explications techniques. J’avais entendu parler de ce phénomène très dangereux et propre à la région. L’été, il y a des exercices de sauvetage sur les plages. Autre question, tu me pardonneras: c’est quoi les MNS. Je suis allergique aux sigles;-) Bonne journée.

  11. Hola Ossiane,

    Suis tres sensibles au lignes et a l’arriere plan de ta photo… Cette espece de brume qui lui donne un peu d’irrealite.
    Et aussi, tres beau caligramme.
    Comme disait mon instit chablisien, aujourd’hui retraite (et oui le temps passe..): »elle a de l’avenir cette petite! »

    Saluts tres amicaux du desert…

  12. L’autre François>> « Tu ajoutes le son… » Rien à voir, mais si tu veux entendre le son de la Toscane… C’est un appel du pied (de mon blog) qui ne se cache pas. ;o)

    Quant aux baines, j’ai connu ça à Biarritz. J’avais 8-9 ans. J’ai eu peur à en mourir. Enfin si on peut dire, puisque je suis encore là… Bref, je connaissais le phénomène … sans connaître le nom. Merci ;o)

    Ossiane>> Flux et reflux… Les marées sont comme une caresse de la Lune à sa grande soeur la Terre…

  13. >Bonsoir Alain, merci pour tout mais la petite comme tu dis, elle est un peu fatiguée. En plus, tu publies à une allure folle; je n’arrive plus à suivre! Dépassée :-(( Je vais y aller à mon rythme.
    Bonne soirée.

    >Fauvetta: Tiens voilà une revenante;-)) Comment vas-tu? Les vacances se sont bien passées en Gironde? Tu vas donc retrouver tes pauses déjeuners en regardant l’Oeil Ouvert, j’espère. Bonne reprise.

    >UU: Tu sais que tu es poète à tes heures, toi? Très chouette cette image. Merci.
    Et puisque tu parles de flux et de reflux, je parie qu’un certain Pierre va venir mettre son grain de sel là-dedans 😉

    >François 2nd: Merci pour la traduction 😉

  14. Grain de sel ?
    Marin, sans doute ?! 🙂

    Voilà du pur « Ossiane » : toujours le mot précis et coquin à la fois; discret et apportant l’ouverture.

    Oui c’est vrai que j’aime la notion de flux et de reflux, ( puisque je l’ai même choisie pour adresse e-mail ).
    Le mouvement incessant de la mer, d’abord, cette lente pulsation à l’échelle de l’être humain, qui nous relie à la lune et aux astres, en perpétuel décalage, prévisible dans le temps et dans l’espace. Ne contenons nous pas une bonne partie d’eau de mer? À sept grammes par litre.
    Et puis ensuite au sens figuré, le va et vient des choses. Le fait que des jours heureux puissent succéder à des moments difficiles, ( et le contraire; et en remplacant les jours par des secondes, des ans…)

    Bon … c’était la minute de philo lyrique 🙂
    Bonne soirée à tous.

  15. >Red Shift: Tu es un peu plus explicite ce soir 😉 Merci.

    >Pierre: Je me doutais de ton intervention inévitable;-) Maintenant tout le monde te perçoit un peu mieux au travers de ce flux et reflux. Chapeau, c’est très bien expliqué et ressenti. Tu nous donnes une vétitable leçon de vie, non? Amitiés.

  16. >Guess Who: Merci d’être passé quand même car je te sais débordé. Calligramme plus sage demain 😉
    Ne t’inquiète pas pour tes réponses commentées. Rien ne presse; on est patients.

  17. Ossiane,

    Tu as la grâce et la légèreté…

    Clin d’oeil pour toi…

    L’entrée en matière fut rude…, pas furie ni folie. Amazonie, pattes de velours, douceur du félin et rectitude (droiture) pas solitude.

    Maéva, c’est un des prénoms de ma fille, mais nous hésitions pour choisir …avec Océane.

    Ossiane pour aussi Anne ou bien Océane.

    Sa maman est femme de la Rochelle alors la mer elle la regardait de sa fenêtre quand elle était enfant.

    C’étaient les montagnes et la neige qui tombait du ciel en hiver posant un manteau blanc sur la terre que j’admirai… et que j’admire toujours.

    Chaque nuit « posé » pas surexposé sur le balcon pour contempler les étoiles dans le ciel.

    En Guyane, la Grande Ourse est posée inversée dans le ciel par rapport à la vue « hexagonale ».

    Je ne suis pas spécialiste d’astronomie, si quelqu’un peut expliquer…

    Ossiane,

    Calligrammes du cher Guillaume, je le publierai si tu veux l’illustrer.

    Voudras tu?

    Clin d’oeil piquant pris sur le vif, et je suis rouge d’émotion(s), pas de colère.

    Merci pour ton signe et tes mots ….poétiques.

  18. Bonjour, je suis un etudiant a colorado. j’aime ce photo parce qu’il me rapelle des plages d’ou je suis ne. il n’y a rien comme celles a colorado. la mer me manque. elles sont vraiment belles.
    peter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *