La Grenouille Verte

Sous la Fraîcheur des Joncs, Un Bref Son de Plongeon dans le Calme Profond.

Attente Immobile dans les Eaux Tranquilles, Bercement d'Illusions, Désir d'Evasion.

* Lecture du Haïku Calligramme:
Les trois verticales de gauche à droite, orange, arabesque verte.

Sous la Fraîcheur des Joncs,
Un Bref Son de Plongeon
Dans le Calme Profond,
Attente Immobile
Dans les Eaux Tranquilles,
Bercement d’Illusions,
Désir d’Evasion.

* L’hiver, la grenouille verte ou Rana Esculenta s’enfouit dans la vase. A la fin du printemps, elle rejoint les plans d’eau pour se reproduire. Elle dépose jusqu’à 1000 oeufs dans l’eau en petits paquets. Les tétards éclosent au bout de sept jours et quittent la mare à la fin de l’été. Elle se nourrit d’insectes et de larves. A moitié hors de l’eau, elle attend le passage de sa proie.

59 commentaires sur « La Grenouille Verte »

  1. Comment as-tu fait ? C’est tout à fait moi… après transformation ! 🙂
    Tu ne nous mets pas un bœuf demain ;-))

    Jolies lignes. Jolie photo. Sans blaguer ni coasser.
    Amitiés.

  2. Tu ne dors pas encore? Tu devais te transformer pendant la nuit! Ecoute, le plus incroyable pendant notre discussion de cet après-midi sur les grenouilles, c’est que j’étais en train de terminer cette note et avais prévu de la faire bien avant. Hier c’était les nymphéas, aujourd’hui les grenouilles. Je ne vais pas te transformer en boeuf car je te préfère en grenouille.
    Bonne nuit pleine de COÂÂÂÄ-COÂÂÂÂ.

  3. « Quand il mouille,
    c’est la fête à la grenouille!
    Et le crapaud ???

    quand y fait pô beau … »

  4. C’est pas de ma faute.
    Une (très) jolie visite surprise (en tout bien tout honneur, juré) capable de me «faire rougir»… Je n’en dis pas plus.
    Ja vais aller coasser en classe pour une heure…

  5. J’ai toujours eu une attirance irrépressible pour les grenouilles vertes et une passion pour les têtards…j’adorais les voir se transformer… La Nature est extraordinaire… Et passer des Nymphéas de Monet aux grenouilles vertes… Le pas a été franchi… et une fois encore , ça nous rafraîchit!un Grand Merci à Michel- Jean et à Ossiane…

  6. Joli calligramme..je suis allée voir la Rainette chez J.C Girard… J’aimais en trouver sur les bords de la Garonne, à Toulouse, avec mon grand père..C’est très doux au toucher, très frais … Du temps où il y avait des champs et de belles balades à faire dans la nature non « apprivoisée ».. Le Mirail n’était pas construite, Eh oui, Emma! Ta Fac , c’étaient des prés et des fermes où l’on allait chercher le lait et les oeufs…Réminiscences!

  7. Oui dans le calme profond… Elle a une bonne bouille cette grenouille.
    Quand je pense qu’étant enfants nous allions à la pêche aux grenouilles et que nous mangions les cuisses de grenouilles sautées à l’ail !
    Je me demande si c’était bien moi. Ou une autre vie alors.

  8. J’ai toujours aimé les grenouilles.
    Pendant les vacances de Pâques mon père m’emmenait au Bois de Boulogne la ou il y avait des petits ruisseaux. C’est là je crohah que j’ai découvert les grenouilles et leurs bébés. J’ai eu un aquarium ou j’ai vu se dévelloper des larves a partir a partir de cette gélatine d’oeufs ! deux petites petites pattes et puis plus de queue etc….
    Et puis il y eu Ortance une vrai grenouille rapportée de Touraine mise dans un minuscule terrarium installé dans la salle à manger . Elle croassait disait on , je pense maintenant qu’elle devait pleurer. Elle mourut au bout d’un an . Je l’ai enterrer au Bois de Boulogne .
    Je vous interdit de lire la suite:
    J’ai mangé un jour des cuisse de grenouille.
    Ca m’a pas permis de sauter plus haut.

    Sur ta photo la petite branche à droite ressemble a une branche de lunette , le cadrage laisse penser qu’elle a perdu ses lunettes !!

  9. Je répondrai plus amplement à tout le monde tout à l’heure.
    Juste une annonce: A vos cartes, Enigme Photo chez Osiris.(le lien est sur ma page d’accueil)

  10. Chacun raconte ses souvenirs d’enfance et ses « relations » avec les rainettes…on occulte les épisodes culinaires.. c’est trop triste… Repartons plutôt vers la naissance…les aquariums.. C’est plus sympa!
    PS: j’ai dégusté aussi …Shame on me.. je les adore trop! alors bien sûr faut goûter..la recette de Fauvette est délicieuse!

  11. Nostalgie quand tu nous tiens… Que veux tu … c’est un peu la madelaine de Proust cette grenouille!on était bien à Cabourg il y a peu?C’est presque Combourg…

  12. Ben moi, y’ avaient pas de grenouilles…
    Je connais que la comptine « il pleut, il mouille… »
    Les méduses, sont moins rigolottes comme compagnes de jeux !!!

  13. La madeleine de Proust…Combray- Cabourg…  » L’édifice immense du souvenir »…Emma, c’était bien aussi pour toi! Remember…
     » Parfois on trouve un vieux flacon qui se souvient,
    D’où jaillit toute vive une âme qui revient »
    Baudelaire ( Les Fleurs du mal: « Le Flacon »)

  14. Tu as bien coassé Michel-Jean. Attention aux coups de soleil si tu ne veux pas rougir encore plus 😉

  15. Plusieurs questions pour toi Chris. C’est quoi ton histoire de rainette chez Girard? Tu es donc originaire de Toulouse? C’est quoi la fac d’Emma? Loin de moi était l’idée de faire ressurgir tous ces souvenirs. Je suis bluffée!! Merci pour les beaux vers de Baudelaire.

  16. C’était pour le 2ème jour de l’été que je j’organisais ce concert de CÔÔÔÔAAAAS.
    Ceux qui font CRÔÔÖAAAA sont des corbeaux Argoul!

  17. Oui, elle a une tête sympathique Fauvette. Je croyais que maintenant la grenouille était une espèce protégée. Ce sont peut-être des grenouilles d’élevage qu’on mange dans les restaurants.

  18. Un petit bonjour au nouveau venu Max, bloggeur du Monde.
    Si je comprends bien tu connais bien tout le processus de reproduction de la grenouille. Ce n’est pas comme certains 😉 sauf qu’il s’agit de coassement et non de croassement. Mais ton jeu de mot était sympa.
    Elle ne devait pas être à la fête dans la salle à manger. Il lui manquait l’air pur et le contact avec ses congénères. Oui c’est vrai la brindille arquée fait penser à une branche de lunettes. Fin observateur Max 🙂 Au plaisir de te lire à nouveau.

  19. Oui, mais là je craque!! Un jour monet, maintenant Baudelaire !!! C’est une trophalaxie quotidienne que je viens chercher chez toi, ossiane !! :o) :o)
    Ps : j’ai fait mes études à toulouse,mes enfants y sont nés : un des points communs que nous partageons avec chris : « La ville Raose »…

  20. Hi Emma! Tu as passé une bonne nuit après la pendaison de la crémaillère? Toi qui a vécu dans les pays exotiques n’a pas pu connaître ces expériences car il faut un climat humide et tempéré mais tu en as sans doute vu d’autres!
    Quand au crapaud, j’ai des photos mais j’hésite à les montrer…

  21. Dans les restaurants ce sont des grenouilles qui viennent d’Asie. Les p’tites grenouilles de chez nous n’ont pas d’aussi grosses cuisses !
    Et maintenant je pense que plus personne ne les pêche dans nos marais. Heureusement.

  22. Oh mon dieu ossiane, c’est vrai que je n’ai pas signé ma dernière note!! Quant à mon vocabulaire …. Une « trophalaxie », est un don extrême.. C’est un « don de nourriture » qu’une fourmi consent à donner à une congénère plus « faiblarde » qu’elle-même… Régurgitation directe d’un jabot « de partage » de melle fourmi bien portante vers celui d’une compagne mourante… Un tel altruisme est excessivement rare chez les humains…!!!
    Mais je n’ai aucun mérite … Je suis fan de Bernard Werber, voilà tout!!!
    :o) :o) (sourire sourire : pour toujours être détectée…)

  23. Mais le lien chez J.C Girard c’est pas toi , Ossiane, qui nous l’a donné? Alors j’y suis allée…
    Tout sur la Rainette…Et c’est pas fini… On passe aux méduses d’Emma, parce que les méduses, ça laisse des souvenirs brûlants…Et là on a droit à une Anaphylaxie…le choc anaphylactique, là c’est le domaine d’Osiris!

  24. Habitante occasionnelle du Marais poitevin… j’ai toujours entendu dire que lorsque les grenouilles du Marais rentrait dans votre maison, elle vous portaient bonheur. Jusqu’ici je n’ai eu que de la chance dans cette maison!!!!!!
    Marie

  25. bon c’est pas tout ça mais moi j’ai pris un torticolis en déchiffrant le calligramme, vivement le retour de paysages à dominante horizontale.
    Un jour Ossiane tu nous dévoileras ton secret pour les infographies.

  26. Ah ben tu vois françois,il y des gens comme ça qui sont doué en technik, et d’autres…Comme dirait coluche : pour eux , ce sera plus dur…!
    :o)

  27. Emma, en parlant de « trophalaxie », je ne sais pas vraiment si c’est de moi dont tu parles, mais je suis pas flaibarde ou mourante :-)) Mais je veux quand même bien partager tes émotions.

  28. Désolée Chris, je n’avais pas repéré le nom de Girard. De plus en plus savantes, les filles? En attendant, personne n’a trouvé l’énigme d’Osiris.

  29. Bonjour Color’s Jade ou Marie peut-être?
    Merci pour ton commentaire. Bonne idée. Je veux bien l’appeler Juliette ma Genouille Verte. Passe le bonjour à ta fille et à bientôt.

  30. Bonjour Marie, autre bloggeuse géographe du Monde. Tu as bien de la chance de vivre dans cette belle région. Dommage pour moi, les grenouilles que je reçois ne sont encore jamais rentrées chez moi. Vu tes compétences géographiques importantes, tu peux peut-être nous épauler chez Osiris sur une énigme photo.
    http://osiris.blog.lemonde.fr/
    Merci pour ta visite. il faudra que je prenne le temps d’aller te voir.

  31. Désolée François, mais tu n’as pas fini avec les torticolis sinon ce ne serait plus des calligrammes. Tu veux que je t’achète une minerve?

  32. Bonsoir Philippe, également bloggeur du Monde. Je suis très touchée par ton commentaire élogieux et t’invite à revenir donner ton sentiment et rencontrer mes autres visiteurs. Au plaisir de te lire à nouveau.

  33. Oui! Alors Le Mirail, c’est La Fac de Toulouse…Et d’Emma… Et demain tu nous sers quoi comme Menu? Nous sommes prêts…Je suis allée chez Max…C’est bien sympa! mais c’est Super tous ces blogs.. j’ai pas fini mes visites!Je m’accoutume au blog de Michel-Jean… slowly!Il a pas de jardin, le pôvre, mais il fait du Golf!En tout cas, ta grenouille verte nous a bien inspirés..c’est vrai qu’elle se baigne aussi…Alors!

  34. pour François : un écran pivotant est la solution.
    pour Chris : désolé, mes jardins sont dans leurs blogs.
    pour chacun : qui sait qui va manger la grenouille?
    Ossiane n’a rien dit… Soupçons… 😉

  35. Elle a étudié à la fac de Toulouse Emma?
    Sinon, je reste au ras des flots.
    Oui pas mal de nouveaux visiteurs sympas en ce moment. Il est très bien le blog de Michel-Jean et le bonhomme avec. C’est notre jardinier des villes qui tient à garder la trace de notre passage. Un de mes blogs préférés qu’il faut savoir découvrir et protéger :-))

  36. Devinette : Quel est le lien entre cette note et celle de la renoncule aquatique du 8 juin?

    Réponse sur « Langue sauce piquante », blog du Monde, dans la note « Au bord de l’étang » du 17.
    Qui l’eut crû?

  37. Je suis longue à la détente, je sais, mais je te réponds quand même Ossiane :

    Non, non, non, ce n’est pas toi qui a besoin d’une trophalaxie quotidienne…. C’est moi qui vient la chercher chez toi, c’est pas pareil !!!! C’est même l’inverse !!
    Ce qui est bien avec les blogs, c’est qu’on peut revenir, « re-regarder », et « re-profiter », des belles images, des commentaires sympas… Accro, moi ??? Peut-être, mais « raisonnablement » Pffff…
    Bisous
    Bonne soirée

  38. Salut Emma, prends ton temps pour répondre. C’est que le blog permet de faire des allées et venues. Sur ce coup-là, tu m’as épaté! Si je comprends bien, tu te nourris de moi! Gasp! Surtout ne m’avale pas toute crue. Bisous à toi aussi.

  39. moi j’adore les grenouilles et je me cherche un ou une autre fan de grenouille.(moi j’aime pas les grenouilles au gout mais en les observants).

    PS. s.v.p. me répondre sur gir_eliane@hotmail.com si il y a lieu et pas sur ce cite.

  40. Moi aussi je suis fan des grenouilles et je trouve que tes photos son trop jolies

    Gros bisous bien baveux de grenouille mouillée.
    A plus

    May

  41. merci pour ta réponce, c’est vrai que ta grenouille a une belle tête

    a plus

    May, la grenouille manquée

  42. Croahhh, Croahhh
    ou l’Ode anacréontique pour une quadriphtalme

    Je te vois, je te regarde,
    la grenouille étonnée, la grenouille attentive!
    l’oeil ouvert d’une part, l’oeil ouvert d’autre part,
    tu troues les doux reflets
    du buvard
    imbibé
    d’images et de secrets.
    Tu es à ta fenêtre,
    entre deux lames acides,
    aux pliures jaunissantes
    tout de feuilles rouillées.
    Tu penses un jour sortir?
    De l’écrin aquatique,
    de ce miroir graphique?
    N’oublies pas ton collier
    de ménisques bleutés,
    Et sans ton maquillage,
    oculaire,
    qu’un accent d’or souligne,
    de quoi aurais-tu l’air?

  43. >Bernard:
    Bonjour, un rendez-vous poétique très aquatique aujourd’hui;-) J’ai pris le dictionnaire pour commencer;-) Les yeux mordorés de cette grenouille t’ont bien accroché;-) Il en découle un monologue amusant dans lequel tu lui poses des questions sur son statut de batracien;-) As-tu vu la branche de lunettes? En fait, elle est condamnée à rester dans cet écrin car elle ne voit plus très clair. Bien à toi, tes mots sont des cadeaux. Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *