L’Oeil Ouvert

Bonjour,

J’aimerais vous faire partager au fil du temps, mes impressions sur la planète en transcrivant en images les mots et pensées qui me traversent. Que cet espace de liberté sensoriel me permette de mettre ces mots en couleur au gré de ma fantaisie et rêverie. Nous avons plus que jamais besoin d’imaginaire et de créativité dans l’univers formaté et impersonnel qui nous entoure. Le regard que chacun d’entre nous pose sur le monde exprime une sensibilité qui lui est propre. L’expression de ce regard que ce soit verbal ou pictural, permet de réagir, d’échanger, de participer. J’utiliserai donc mes photos et réaliserai des peintures et montages numériques pour tenter d’y parvenir.

28 réflexions sur « L’Oeil Ouvert »

  1. Très impressionné par vos fotos ainsi que par les possibilités offertes(tout à fait nouvelles pour moi).Je ne manquerai pas de visiter régulièrement votre Blog. Merci de m’avoir fait connaître ce que je considère comme un enrichissement.

  2. Oui, c’est un outil formidable qui permet de partager à distance des impressions communes. Je suis contente de vous avoir fait découvrir cette possibilité.
    Merci pour les gentils commentaires.

  3. Un vrai regard, des textes sensibles, je me suis plongée dans vos photos, longuement. Superbe. Merci. Je reviendrai à la rencontre de votre oeil.

  4. Merci Michel-Jean d’avoir fait une visite si approfondie. Pour le moment, je continue. Merci pour tes encouragements. Bon vent à « Images » également.

  5. Je te découvre ce soir Ossiane! quel bonheur… Quelle sensibilité! Tes photos nous font rêver… Que la Nature est belle vue par ton oeil d’Artiste…Merci!

  6. Ravie que mon blog te plaise. je suis très touchée par cet enthousiasme débordant. Merci à toi et à bientôt.

  7. Et tu sais quel est le dernier mot de Colette avant de « partir »?:  » Regarde »…Et je trouve, moi aussi, que tu sais regarder!

  8. Alors ce que tu me dis me frappe vraiment car effectivement, ce mot « regarder » compte vraiment beaucoup pour moi. Tant de gens ne prennent pas la peine de s’intéresser à leur environnement. Ils découvriraient des beautés insoupçonnées s’ils étaient un peu plus curieux. Elle était bien cette Colette.

  9. Pour moi , la Plus Grande Dame de la littérature française! cer ses textes sont de véritables poèmes en prose…Un don de l’observation… » Un certain regard »…il ressemble au tien!

  10. Merci, j’enregistre ta référence dans un coin de mon cerveau et dès que j’ai un peu de temps devant moi…

  11. Pour commencer lire « Sido » , le livre sur sa mère et plus particulièrement  » Les Vrilles de la Vigne »… une merveille… en prose!Elle ne photographiait pas… elle écrivait et décrivait! mais quel talent!quel talent…

  12. Ok Chris j’enregistre tes conseils surtout que je m’intéresse d’assez près au vignoble français. Merci.

  13. >François: En effet, si on revient lire 9 mois plus tard, les intentions paraissent un peu maladroites. Mais peut-on retoucher car il y a des choses que je ne fais plus depuis cette époque ou faut-il laisser cette trace?

  14. laisser les choses sans retoucher bien sûr: c’est le pre,ier jet qui est intéressant. retoucher c’est revenir en arrière:;La vie va de l’avant.
    blog passionnant. c’est un vrai cadeau de découvrir ces pages. Merci

  15. >Bonjour Marielle, je te souhaite la bienvenue. Merci pour ce gentil commentaire qui me fait plaisir. Effectivement, cette première note est une première trace qui ne savait pas encore comment allait se déroule l’aventure 😉 Je vous invite à rejoindre nos discussions quand il vous plaira. Bien amicalement.

  16. Je fais une simple recherche de photo de jonquille, et je rentre dans votre univers magnifique ! Que de plaisir à effeuiller vos photos, et les calligrammes qui en découlent. Je retrouve tout ce qui me touche dans votre travail, riche et éblouissant de poésie, de couleurs, de calme et de beauté naturelle. Les fleurs, la vie de la mare, les paysages, les minéraux, sont autant de sujets que j’aimerais tant photographier avec votre talent ! Mille bravos.

  17. >Brigitte:
    Bonjour et bienvenue sur ce blog. Je vous remercie de votre enthousiasme qui me touche. Visiblement, vous avez fait une visite en profondeur. Au plaisir de vous lire à nouveau.

  18. en ce jour d’anniversaire, je viens relire ta préface,

    et je m’émerveille de tout ce que tu as donné, chère Ossiane, tu m’as fait rêver, tu m’as fait retrouver le goût de vie, tu m’as incitée à m’exprimer. Comment te dire Merci?

  19. >Merci Annick pour ta gentillesse et heureuse bien sûr que tu éprouves toutes ces choses sur le blog. Tu n’as pas à me remercier car j’ai plaisir à publier. C’est juste un bel échange avec vous.

  20. Ossiane, je pense chaque jour très fort à toi, je sais que tu n’as pas été épargnée
    merci encore pour tout, même si ça fait moins longtemps que j’ai pris le bateau
    et je regrette d’avoir loupé la première partie de la traversée, et je souque fort pour lutter contre les vents contraires, garder l’assiette et puis bien avancer, groupés, ensemble, solidaires, unis, dévoués.
    Ca force mon admiration, ça stimule mon énergie , ça conforte mes convictions
    Bravo à toi pour ce souffle et ce regard à nul autre pareil .

    Thierry Gustave

  21. Merci de ton soutien et de tes pensées que je te retourne, Thierry! Tu sembles traverser une période difficile, essaie de te faire submerger par un peu de sérénité et de recul pour faire face malgré les aléas. Amitiés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *