Guide 08

GUIDE 08 / GUIDE 08

suivre les étoiles
ces lumières qui scintillent
peu importe les nuages

• • • •

follow the stars
these twinkling lights
no matter the clouds

12 réflexions sur « Guide 08 »

  1. Merci Ossiane à la veille de cette fête au parfum d’amour et de tendresse.

    La Saint Valentin
    avec un joli bouquet
    d’or et de lumière

  2. Bonsoir Monique, contente que cette photo t’inspire ces pensées soyeuses 😉
    Bienvenue à Anne B, un grand merci à PierreB pour cette belle balade à petits points, un grand bonjour à Pierre que je n’ai pas croisé depuis longtemps. Je n’oublie pas Marc, Nath et tant d’autres. Perdus de vue un temps mais au final des retrouvailles !
    Bien à vous tous !

  3. Bonjour Ossiane et merci. Tes dernières images si goûteuses d amour, c est vraiment tres beau et bon à les vivre.

    Comme c est bon
    D écrire en lettres d or
    Dans un ciel bleu si bleu
    Des baisers de l amour
    Cela palpite la page
    Qui s envole messagère
    Vers la boite aux lettres
    Pour ceux qui en ont bien besoin
    De l amour si joli

  4. Bonjour Ossiane, bonjour à tous.
    Pensées vagabondes vers le Japon, ce matin.

    Onsen
    Comme la soie d’un kimono froissé,
    abandonné sur les rochers,
    dans les vapeurs blanches
    d’un bain chaud…

  5. S’immerger dans les rêves doux
    dans l’exotisme d’un poème
    aux émanations chaudes des mots
    et sentir en soi le bien-être

    dans cet Onsen si poétique qui vous met l’âme à nu, délivrée de tous les oripeaux qui nous encombrent, merci Jo.S pour ces belles « pensées vagabondes »

  6. Dans les eaux bleues couleur du ciel
    chaque étoile comme une lueur
    allume en nous cette soif d’aimer
    et réchauffe nos cœurs assoiffés

    comme je sens bien en toi Annick cet amour débordant sur les rives de ta vie et celles de tous ceux qui t’entourent, ç’est réconfortant

  7. Merci Monique
    Merci Jo.S

    Aimer c es mon péché mignon
    Mais chut d autres ça les dérange
    Et ben mince et tan pis
    J aime plus encore qu hier
    Et ce n est pas fini
    Aimer si belle raison de vivre

  8. Flocons flottant
    dans le grand bain
    un monde irénique
    où les étoiles
    nous rapprochent
    pas des cétoines dorées
    pour la belle adorée
    mais un lit grumeleux
    où on est bien à deux

  9. bonjour Ossiane
    Au détour des chemins de l’internet, je découvre votre blog avec ravissement ! Les photos, les mots délicats, sensibles et de toute beauté sont un enchantement . Je vais venir y faire une promenade régulièrement…
    Belle journée , les yeux grand ouverts

  10. De blog à blogs surgissent des petites perles : « imagesetmots » est une de celle que nous aimons rencontrer sur notre chemin jonché d’images et de poésie, de haïkus au parfum subtil de la nature, bonjour et bienvenue à Andrée/

    Pour vous accueillir de Philippe Jaccottet
    « Sérénité

    L’ombre qui est dans la lumière
    pareille à une fumée bleue »

  11. La profondeur du silence est là, palpable
    que les écailles du ciel renforcent
    dans le bleu noir les feuilles
    comme un tapis mordoré
    racontent la dérive assurée

  12. Vent d’amour pour la saint valentin

    Pour ce jour des amoureux
    point de marmousets frétillants
    mais au nom de saint valentin
    l’appariement des oiseaux
    semble être le fuseau
    qui file l’haleine suave
    rien à voir avec le valentinois
    ni l’allusion de chevalier à valentine
    mais d’illustre remembrance
    de bernard de ventadour
    qui n’était pas entre Ariège et Garonne
    mais poussa des souffles puissants
    dans ses chansons courtoises
    comme des rafales ou des réminiscences
    l’époque des troubadours n’est plus
    mais leur esprit reste vivace
    dans ces lais et virelais
    font passer de façon lyrique
    le grand frisson onirique
    il n’est que de se ramentevoir
    la chanson de l’alouette
    dudit bernat de ventadorn
    qui de ses mots magiques adorne
    ce qui n’a rien d’une supplique
    car à la beauté il faut déclarer sa flamme
    et savoir déclamer légèrement
    pour éviter de se prendre un vent
    et si on voit celle ci osciller
    il convient de ne celer à personne d’autre
    ses doux sentiments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *