NAUFRAGE DES BLOGS DU MONDE

◊ … NAUFRAGE SUR LES BLOGS DU MONDE …

◊ A lire la chronique de Dominique Hasselmann (le Chasse-clou qui a migré ailleurs en Irréductible) … cliquez sur ce lien pour lire sa chronique 

Voilà la façon désinvolte dont Le Monde a prévenu ses blogueurs. « Après l’incident qui s’est produit sur la plate-forme des blogs ce mercredi 10 novembre, une partie des données hébergées par nos serveurs a été définitivement effacées malgré tous les efforts déployés par nos équipes informatiques. Nous vous présentons nos plus sincères excuses et espérons que cet événement regrettable n’entache pas la relation qui vous lie au Monde.fr et en particulier à votre blog. Vous trouvez ci-dessous la liste des données manquantes sur votre blog, article par article. »

Ce n »est pas un petit INCIDENT mais un véritable CRASH ! Pour certains, plus de cinq ans de données photographiques et vidéo perdues à reconstituer… aucune sauvegarde n’a été faite par l’équipe technique du Monde puisque le journal nous demande de réenvoyer les images. Aucune écoute et communication vis à vis des blogueurs, manque de moyens investis pour le bon fonctionnement de la plateforme, plus une qualité de recrutement proche du zéro pointé en matière informatique. Des erreurs de débutant ont été commises; cette plateforme est une véritable usine à gaz.
En ce qui me concerne, j’ai perdu tout 2005 et 2006… peu de choses à côté de certains qui sont plus durement affectés … mes pensées chaleureuses vers eux …

68 réflexions sur « NAUFRAGE DES BLOGS DU MONDE »

  1. Ouf ! J’avais interrompu mon blog Le Monde.fr « Histoires d’Universités » le 8 septembre 2010. Ce blog continue sur EducPros : ni bogues, ni crash. Irnerius

  2. J’ai appris la nouvelle ce matin comme on apprend celle d’une tempête de l’ampleur de celle de 1999 ou de Xynthia. Je me suis rendue sur les « côtes » dévastées de la planète blog du Monde. Spectacle de désolation chez mes anciens voisins et amis puisque j’ai écrit là à une époque. J’ai pensé au votre que je viens lire de temps en temps et consacré à la photo justement. Je vous souhaite bon courage pour remettre votre site en ordre après ce crash.
    Amicalement

  3. Une pensée pour toi Ossiane..Je ne pensais pas qu’en 2010 on pouvait fonctionner sans aucune sécurité et donc sans sauvegarde..Heureux que tu aies pu limiter la perte de ton « patrimoine »..
    Je pose chez mots chez toi comme si je respirais..je ne garde aucune trace de mes mots..je te les confie..sourire..
    Pensées

  4. La preuve par l’absurde de la justesse de nos mises en garde ou signalements adressés par des « tickets » depuis notre plateforme de gestion au monde.fr, le plus souvent sans réponse ni effets aucun (délai d’arrivée des commentaires parfois égarés en route, téléchargement des photos impossible, etc.).

    Ce phénomène de laisser-aller complet a commencé lors du changement de la présentation des blogs classés en quatre catégories et n’a cessé de s’aggraver.

    J’ai quitté lemonde.fr le 11 octobre 2010, lassé de ces à-coups techniques et de la censure imposée à un commentaire anondin sur un article intitulé « la péniche de Sarkozy », et à mes réponses.

    Bon courage à toi, Ossiane, et regrets sincères pour la perte de deux années de mise en ligne ! N’attends rien d’autre de la part des « équipes informatiques » du monde.fr qui ont été en dessous de zéro, et de son PDG incapable de recruter un personnel technique à la hauteur de la réputation — finalement usurpée — du monde.fr

    D.H.

  5. Sur ahah la catastrophe se chiffre à 499 notes perdues (pour les images) et un total de 4237 photos effacées sur ahah, quelle gabegie. Comment renvoyer 4237 photos pour reconstruire un blog qui a accueilli plus d’un million de visites entre Décembre 2004 et aujourd’hui ? Le Monde va devoir rendre des comptes car nous payons pour ce service via notre abonnement. Je constate avec encore plus d’amertume que les blogs « stars » des collaborateurs du Monde (http://clesnes.blog.lemonde.fr/page/2/) ne sont pas touchés… Je suis écoeuré.

  6. alors plusieurs choses:

    1) j’ai 275 posts qui ont été affectés sur les 1056 que compte mon blog. Les textes à peu près intacts. Mes images qui sont hébergés chez OVH depuis la migration iPad > WordPress, sont bien sûr intacts en revanche j’ai perdu bcp d’images d’avant. Et pas toujours facile à reconstituer. En tous cas c’est un travail laborieux. Et on n’avait pas que ça à faire en cette fin d’année.
    2) j’ai aussi un peu de chance dans mon malheur, j’ai fait un export XML de tout mon blog juste avant le crash, (une semaine avant). Et je suis en train de reconstruire mon blog chez moi. Des petits soucis encore, et une maquette en avant première ici : http://blog.typogabor.com/

    je sais ce n’est qu’un début, et je dois encore rediriger ce blog sur un nom de domaine déposé (design-et-typo.com) mais ça montre quoi. Eh bien si un paysan hongrois peut prendre des précautions pour ne pas perdre trop de choses, alors Le Journal Le Monde, perclus de son égo qui nous toise du haut de l’olympe journalistique aurait pu, aurait du prendre des précautions d’ordre professionnel. Il s’agit d’une faute grave, un manquement professionnel passible de renvoi immédiat des responsables de ce désastre. Et qu’on s’en prenne pas aux petits comme d’hab. mais aux responsables du commandement, de la hiérarchie. Déjà en 1976, j’exerçais le métier de photocompositeur. On nous a toujours appris qu’il fallait avoir des doubles sauvegardes. Dans les métiers de la comptabilité, c’est trois sauvegardes incrémentés qu’on est obligé d’avoir. C’est le minimum du minimum. Plus amateur comme comportement y a pas.

    3) Quant à moi je ne suis même pas écœuré. Il s’agit d’une chronique d’une catastrophe annoncé. On s’en doutait que ça allait arriver. On ne savait pas quand mais c’était presque prévisible. Trop d’incertitude, trop de flou dans la gestion des tickets. Jamais de réponse. Le sentiment que la plateforme était laissée à l’abandon depuis le départ de Colombani. Bref. Il faut partir, reconstruire ailleurs pour le meilleur et non pour le pire.

    Voilà ma chère Ossiane, pour te répondre à ta question que tu me posais sur Facebook. Berk berk berk. J’ai qd même envie de vomir. Biz à toi et biz à tous.

  7. courage,mon chère amie Ossiane,
    bon courage!
    C’est triste perdre deux ans de travail, d’art, de beaux mots.
    Dans ce cas on ne peut rien faire, mais nous pleurons avec toi et nous disons : nous sommes à ton côté.

  8. En l’absence de communication plus précise de la part du Monde.fr, on ne peut que faire des suppositions sur ce qui est vraiment arrivé. On peut donc penser qu’il s’agit d’un crash disque sur le serveur principal media. D’après mes observations, ils ont été rechercher un cache court chez Akamai ce qui explique que les anciennes notes soient globalement plus affectées que les récentes. En revanche, le serveur MySql n’a pas été touché donc les textes ne sont pas touchés.

    Cet accident met en relief plusieurs choses :
    1) il n’y a pas de sauvegarde des données media (ou alors le serveur de sauvegarde a également crashé, ce qui est plus rare mais peut toujours arriver). Ne pas avoir de sauvegarde est une chose qui n’est pas étonnante pour une plateforme de blogs gratuite, ce n’est absolument pas normal sur une plateforme payante.
    2) LeMonde.fr refuse toujours de communiquer vraiment avec ses clients, que cette attitude soit volontaire ou involontaire. Nous avons tous expérimenté les « tickets » non-lus ou qui restent ouverts depuis la création. C’est la méthode SNCF : « moins on en dit et mieux c’est… les clients, soit ils paniquent, soit ils râlent et de toute façons ils ne comprennent rien à rien… » 😉

  9. Je prèfère cultiver mon jardin et revoir refleurir mes roses en mai prochain.

    Un Monde kafkaïen. Ecoeurant…

    Un Requiem pour des blogs défunts
    sans confier
    évidemment
    les paroles et la musique au Monde.

    Bises à toi Ossiane

  10. Merci chère Ossiane de crier notre mécontentement et même notre colère. Les lecteurs paient, point. Les lecteurs montrent le poing, virgule, car l’affaire est grave et Le Monde doit s’en rendre compte au plus vite. Personnellement j’ai perdu environ 150 images ce qui est peu mais trop cependant. Bon courage pour une suite là ou ailleurs. Amical souvenir, JPierre

  11. La liste serait longue des personnes ayant quitté le Monde blogs et pas journal. J’en suis. Dominique H que vous mentionnez a franchit le pas plus récemment. D’autres s’accrochent et je me demande pourquoi. Mon blog a 5 ans et en avais 3 lorsque j’en partais. Je blogue au quotidien ; il n’y a que les images qui n’étaient pas au Monde mais sur un serveur (mon site web). Plus un blog est chargé, plus il sera difficile à déménager. Mais …

  12. Pauvre Monde, ses blogues sont les plus mal paramétrés de toute la blogoboule : pas de fonction Aperçu, pas de barre d’outils basique, pas de possibilité de revenir sur la page d’avant si erreur. Par sécurité, dès que j’ai un post long, je fais une saisie sous Word avant.

    Et toujours une heure de décalage six mois par an, hahaha.

    J’avais écrit à Fottorino et Mazzorato (alors responsable des blogues du Monde). J’attends toujours la réponse.

    Et je me prosterne tous les matins devant un objet qui ne pourrait plus exister : une lettre personnelle de Jacques Fauvet, patron du Monde dans les années 80.

    (Pauvre, non, je crois vraiment qu’ils se f… de vous. Souvenez-vous de la violence de la migration de Typepad vers WordPress)

  13. Mots bien dérisoires ce soir devant ce que nous ne savons comment nommer et qui laisse un goût amer.
    ____

    La consternation
    Des membres de l’équipage
    Devant le naufrage
    ____

    Pas vraiment envie de faire de l’humour, car le travail de création dans l’esprit d’un blog représente une tache énorme quel gâchis irresponsable, je comprends ta colère Ossiane et à vous tous qui vous êtes exprimés sur ce sujet.

  14. Bonjour,

    Cet « incident » incroyable est-il le prélude à d’autres changements, tout aussi ou plus fâcheux encore, après la recapitalisation du Monde ?…

  15. c’est consternant;
    5 années de photos triées, classées et publiées disparaissent en très grande partie,
    mon travail et mon identité sur la toile sont abimés.

  16. Bonjour Ossiane,

    cela fait des années que je regarde ton blog, sans laisser de commentaire, malgré le grand plaisir procuré.

    Comme toi je suis victime de cette défaillance technique et de la désinvolture du Monde.

    Je voulais juste te transmettre ma compassion pour tout le travail que tu y a fait.

    En ce qui me concerne, j’ai choisis de traiter ma colère par l’ironie.

    Tu peux lire ma spot d’hier à l’adresse suivante, à bientôt.

    http://clic-clac.blog.lemonde.fr/2010/11/13/quand-le-mondefr-se-fout-de-ses-abonnes/

  17. On se croirait victimes d’un bombardement. Sauvagement pilonnés les blogs sont dévastés et leurs pauvres auteurs, se réconfortant les uns les autres, vont se promener sur les ruines pour constater l’ampleur des dégâts : Ossiane dépouillée, le jardin de Marandon ravagé, Fugues et fougue mitraillé, le Lorgnon mélancolique saigné, Jean Louis Hussonnois explosé, Paris et sa banlieue effondré, le Journal photographique anéanti, Lumière au pays noir plein de trous, Manger du chou chinois bien entamé lui aussi et je n’ai pas encore arpenté tout le territoire du désastre.
    « Nous vous remercions de votre compréhension. A très bientôt » m’écrit monsieur Jannet qui semble ne pas douter un instant de notre profonde stupidité…

  18. Ce n’est pas effectivement un « incident » doux mot employé par la direction du Monde.fr ! C’est un crash épouvantable … Bien sur pas digne d’une telle plateforme. En même temps cet « incident » nous fait toucher du doigt la réalité de l’extrême fragilité de ces systèmes de conservation des données et entrevoir ce que pourrait être un tel crash a un autre niveau !

  19. Le naufrage

    Le vent chargé de sel hurle dans les cordages
    La mer à chaque assaut fait trembler ma carène
    Je ballote et subis le roulis le tangage
    Et les hésitations de la main qui gouverne

    sans cesse aux creux des flots je m’élève et retombe
    ma fragile coque de bois encaisse tous les coups
    A chaque nouvelle vague je vois s’ouvrir ma tombe
    Et je craque et je geins tant la mer me secoue

    Des montagnes liquides, des tourbillons de neige
    dévalent des sommets dans un bruit d’avalanche
    Emportant à la mer le fringant équipage

    Je vogue à la dérive comme flotte une planche
    Des vagues criminelles me tiennent dans leur mâchoire
    Elles entament ma coque et me plongent dans le noir

    Alain

  20. Comment peut on adresser des reproches à une plate forme gratuite quand on n’a pas soi même fait ses sauvegardes de son côté?

  21. Bonsoir à tous, blogueurs et visiteurs de passage!

    L’accès à nos blogs semble un peu rétabli alors j’en profite pour remercier tous ceux qui sont venus nous encourager et nous soutenir, les blogueurs qui sont venus témoigner leur désarroi, faire part des dégâts à propos de leur blog, suggérer des solutions, tenter d’expliquer les réels raisons de ce crash impardonnable.

    >Bien t’en a pris, Imerio;-) Sois heureux là où tu as migré!

    >Merci de ton soutien, La dilettante;-)

    >Comme tu le voix Pierreb, ce genre de problème peut arriver très facilement et de la part de professionnels insouciants du danger potentiel. Tes mots sont bien au chaud, tu peux les récupérer à tout moment, merci de ta confiance et de ton soutien;-)

    >Bien t’en a pris aussi Dominique;-) Merci d etes encouragements!

    >Je comprends ton désarroi devant une telle désolation, François et ne sais que te conseiller. laisse mûrir un peu avant d eprendre une décision. Si Langue sauce piquante a été affectée, remonte loin en arrière pour le voir. Courage!

    >Merci de ton compte-rendu détaillé, Peter. Je suis en tous points d’accord avec toi. Il faut préciser que la fonction Exporter ne sauve que les textes. Par conséquent, il est prudent de sauvegarder son blog avec un captureur de site qui sauve textes et images et bien sûr de bien archiver ses données sur son ordi.
    Je ne sais s’il faut souteir Colombani ou Fottorino mais depuis le départ de Colombani, la plateforme des blogs prend l’eau. Pour ma part, je reste ici car je vais pouvoir réparer le blog mais je comprends les interrogations suscitées après ce désastre. Berk berk et bises à toi, Peter;-)

    >Merci de tes mots chaleureux, Neyde:-)

    >Merci pour toutes ces suppositions techniques qui aident à voir un peu plus clair, films !

    >Je crois que tu as raison dans un sens, Pierre;-) Ton beau jardin de poésie est saccagé, je comprends et partage ton indignation, bises à toi!

    >Merci beaucoup cnefpaysages, la même chose pour toi!

    >Mes pensées solidaires vers toi, Jean-Pierre. Plein de courage aussi;-)

    >Merci d’être venu constater les dégâts, Olivier;-) Bien t’en a pris de partir ailleurs!

    >En effet, c’est une grosse perte pour toi, Jacques… je te souhiate bon courage et espère que tu vas trouver une solution, amicalement!

    >Ca je m’en souviens très bien de cette migration calamiteuse, PMB;-) Le Monde va avoir revoir pas mal de choses pour rester dans le coup, je suis bien d’accord! Merci de ton passage!

    >Je n’avais pas pensé à ce jeu de mot, Alainlecomte;-)) Bien à toi!

    >Merci de tes mots de soutien et de ta fidélité, Monique. Pas faciel de maintenir la motivation après ce genre de déboires. Bises!

    >Merci Lunettes rouges pour ton info précieuse!

    >Incapable de te répondre, Bellon. Je pencherai pour un manque de mâitrise du sujet informatique… merci de ton passage!

    >Merci de ton passage, François Colette!

    >Bon courage, Jean-Steph!!

    >Il aura fallu une occasion comme celle-ci pour échanger quelques mots, clic-clac;-) Merci de ta fidélité silencieuse et bon courage!

    >Oui beaucoup de dégâts de ci de là, Choses vues… un champ de ruines qui risque de durer un certain temps. Merci de ton passage et plein de courage!

    >Nous sommes sur la même longueur d’ondes pour le « petit incident », Jean-Louis (Le Chat). Merci d’être passé!

    >Merci de tes mots de poésie qui font tenir le rafiot debout, Alain;-)

    >Je t’embrasse amichel, touchée de ta pensée pour le bateau des passagers qui va s’en relever;-)

  22. Bonne nouvelle, ce soir Ahah est presque entier, les photos perdues sont revenues à 90 %. Je fais le tour et des notes perdues hier sont revenues ce soir. il ya encore qqs trous et des vidéos manquantes mais l’essentiel est sauvé (pour combien de temps ?).
    On a eu chaud mais je dois tout sauvegarder je ne leur fait plus du tout confiance. Pour vous est ce revenu à la normale ?
    Quelle est la meilleure solution pour aspirer les sites (pour Mac OSX) ?
    Qui se charge d’écrire au Monde au nom de nous tous modestes blogueurs du dimanche ?

  23. Une très bonne nouvelle, François qui je l’espère va se propager aux restes des blogs en péril;-)
    – De bons échos du côté de Trottoir bleu et d’Images, du mieux du côté de chez moi … où sont-ils allés chercher ces images …
    – Pour aspirer son site photos, testes et structure y compris), il faut un captureur de sites;-) Il y en a pas mal sur le web.
    – Que veux-tu dire par écrire au Monde ? Pour clamer notre satisfaction ou notre ras-le-bol?

  24. Les chaussures

    Bien sûr les mains sont accueillantes pleines d’a propos
    Elles sont capables de jouer ensemble sur un piano
    de tisser sur la toiles des liens avec des mots
    De faire réseauter Tokyo avec Rio

    Elles se font plein d’amies pour de brillantes agapes
    Et deviennent vite complices des chœurs à la radio
    Mais l’homme qui vit sur terre avance sur un fil
    Et au premier faux pas ses amis se défilent

    Pour accorder sa marche aux hommes de la cordée
    Il doit trouver une paire de chaussures à son pied
    Une chaussure qui épouse harmonieusement

    Qui donne la liberté et la sécurité
    Adoptez les mesures qui donnent l’esprit libre
    Avec de bonnes chaussures gardez vos deux mains libres

    Alain

  25. je n’avais point vu qu’il était possible de commenter le naufrage. Je comprends la colère, le désarroi des blogueurs qui errent sur leur radeau d’infortune devant leurs lecteurs médusé. Où va le monde?
    Je suis intervenu sur le nouveau billet , »curiosité ». ce commentaire a trouvé sa place là où il est .

  26. (Email clicable souhaité)Il y a 3 ans,pour inaugurer ma tzarko hargne,contre la dangeureuse et absurde diktakratie,nous pendait au nez,j’ai de suite pris un max de précautions:Création du libre blog gratuit,et hébergé chez 20 minutes,qui en plus me fournit d’excellentes statistiques!Mes commentaires portant sur les articles du jl le Monde,censurés ou pas,sont ainsi séparés du jl référent:De plus,
    mes ~12.000 commentaires,transférés sur mon blog,en plus développés,seront donc sauvegardés 2 fois.Et en plus,le tout est imprimé:Ainsi,je suis bien tranquile!
    Un truc:Je récupère les papiers imprimés sur une seule face, auprès des copains,
    qui travaillent,et qui,sinon,seraient destinés aux poubelles.Courage,les potes…

  27. Bonjour à notre Capitaine Ossiane !

    Après le naufrage… Hélas…
    Heureusement notre capitaine est là
    A repêcher les rescapés !
    (j’ai l’impression qu’il y en a qui n’ont pas encore complètement coulé)

    Nous, les matelots, on aimerait bien t’aider…
    Mais quel travail !
    Du temps,
    De la patience…
    (mais je sais que tu en as !)
    De la méticulosité… (à revendre, j’en suis sûre)
    Et surtout…
    Des archives bien classées

    Alors, courageeeeeeeeeee Ossianeeeeeeee

    Je suis de tout coeur avec toi !

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

  28. de passage…je découvre tes déboires et des autres bloggeur du « monde »…

    bon courage à tous ceux qui ont subi des domages…en espérant que le monde arrive à restaurer tout ce travail patiemment réalisé durant ces années…

    mes pensées amicales à l’équipage…

    à bientot

  29. J’ai découvert dans mes « trésors » l’an de 2006 – imprimé – les comm. avec.
    Pour moi c’est un vrai trésor, l’histoire de mon commencement sur ton blog.
    Malheureusement sans les images.
    Je continue un matelot,
    on voulait te aider chère Capitaine,
    mais on ne peut pas…
    Je t’embrasse fort depuis le Brésil vers chez toi
    Bon courage!

  30. je lisais ton site protégé par copyryght,

    je suis désolée si je ne comprends pas tout,
    une amie, trois jours avec quelques minutes en ordi,
    Ossiane, tu dis avoir perdu 2006,
    pourtant je viens de taper et trouve le départ,
    en concis court, peux tu me dire le préjudice exactt pour toi,
    et le bien plus immense comme tu l’écris pour d’autres,
    merci,

    je t’embrasse,

    c’est cruel de vie de se donner sur pages, et de voir tout sombrer,
    j’imagine…

    je pense à vous tous!A

  31. trop fort !
    il y a plein de plate forme gratuite qui fonctionnent parfaitement… et là , on paye… et ca ne marche pas ! !
    bravo le monde !

  32. Petite chronique d’une perte annoncée…
    Pêle-mêle, comme j’espère bien d’autres, reprend des couleurs ce soir!
    Le Monde avait donc une poubelle où plonger les mains. Nous donneront-ils un jour la clé de ce désastre qui faillit être une Bérézina?

    Merci Ossiane d’être une fois de plus montée sur le pont du navire en perdiction. Une occasion de reprendre langue et te retrouver ta verve sur ces pages et de redonner du courage à chacun des matelots. Merci.
    je t’embrasse.

  33. Préjudice énorme que la perte d’archives, pour toi Ossiane, pour tous les créateurs de blogs. Et je compatis,et je rage, avec vous tous…
    Des années de travail à reconstruire (si vous en avez le courage… et le temps!)
    Et honte aux hébergeurs « décomplexés » qui se lavent les mains de leur incurie avec quelques mots d’excuse.

    Mais, si vous le voulez bien… considérons cela comme un incendie qui aurait brûlé toutes les photos de famille, mais épargné les membres de la famille.
    Ce que je veux dire, c’est que ce que tu as créé, Ossiane, ne pourra jamais être détruit par quelque crash informatique ni par quelque censure (osons le mot) que ce soit.
    Ce que tu as créé, c’est de l’amitié, du partage, de la communication (de la vraie, pas de la com’)
    Et ça, personne ne pourra te l’enlever, nous l’enlever. C’est en nous, entre nous. Et pas à eux…

    « Ils n’auront pas ma fleur
    Celle qui me pousse à l’intérieur
    Fleur cérébrale et fleur de coeur »
    comme chantait François Béranger
    http://www.dailymotion.com/video/x74lou_francois-beranger-vous-n-aurez-pas_music

    On continue… sur lemonde.fr ou ailleurs… sur le Monde, le vrai, le nôtre!
    J’embrasse tout l’équipage, et son capitaine.

  34. Oui, c’est bien ça: un gros préjudice. Je ne pensais pas qu’une telle perte puisse se produire.
    Merci de nous réunir, Ossiane. Comme toujours d’assurer un lien entre nous tous, blogueurs du Monde. Comme lorsqu’il y avait eu, hélas, les problèmes lors du changement de plateforme.
    Mon « Champ » est détruit, comme les autres. Surtout dans les années anciennes, mais en fait partout. De façon aléatoire. Et pour l’instant rien n’est revenu; rien n’a été réparé par l’équipe informatique du journal.
    J’hésite entre optimisme: « Ils vont s’occuper de mon blog; normal… ne peuvent pas tout réparer à la fois… », et colère plus déception: « c’est quand même pas sorcier d’avoir des sauvegardes, c’est le b – a – ba ».
    Quel temps allons-nous passer à restaurer les notes nous-mêmes?
    Et est-ce que ça en vaut la peine? Une partie de ma confiance est rompue si lemonde.fr n’arrive pas à tout remettre en ordre dans les 10 jours. J’y croyais encore un peu jusqu’à hier. Car en plus ce crash intervient sur un fond de dysfonctionnements. Par exemple d’apparition différée des commentaires (jusqu’à huit jours en ce qui me concerne).
    Quel gâchis!…
    Bises – tout de même, et encore plus, dans l’adversité – à toi Ossiane. Et salutations à tous les commentateurs dont certains m’ont apporté un peu de réconfort.

  35. Chat alors…!!! tout ça en mon absence! Ils auraient…ont.. piétiné mon beau jardin de vers!Et la tempête s’entend sévir en d’autres lieux!

  36. Bonsoir Pierre, désolée pour ce qui t’arrive mais il doit y avoir certainement moyen de restaurer ton blog puisque pas mal d’autres l’ont été dont le mien en quasi totalité. L’équipe technique semble déterminée à faire le maximum cette fois, à poursuivre leurs tentatives de restauration et à mieux communiquer avec nous.
    As-tu contacté Le Monde avec l’adresse email qu’il nous a indiqué pour parler de ton problème? Ne touche rien une réponse de leur part car la réparation est fastidieuse. Oui ça vaut la peine de réparer. Amitiés et confiance!

  37. je suis,comme d’autres, « victime » de ces incompétences.A cela s’ajoute la désinvolture et la grossièreté : courriels restés sans réponse,idem appels téléphonique.L’heure est donc à la migration.vers où?
    (fidèle) lecteur du Monde depuis l’âge de 16 ans (j’en ai 60 ),tout cela se fait dans la douleur….

    http://kacouy.blog.lemonde.fr

  38. Tant mieux Blognotice si ton blog a pu être restauré en grande partie. L’équipe technique semble avoir pris la mesure des dégâts causés et souhaite mettre tout en oeuvre pour réparer et bien communiquer avec nous.
    Toutefois, je sais qu’il reste des blogs en souffrance dont tu fais partie Kacouy. Désolée pour ce qui t’arrive! Je ne comprends pas pourquoi l’adresse email qui nous a été donnée lors de cet accident ne répond pas à tes appels. Elle fonctionne pour de nombreux blogs. Il est possible que l’équipe technique ne puisse pas réparer, je connais quelqu’un dans ce cas. La seule solution c’est de continuer à essayer de les joindre sur l’adresse indiquée et de renvoyer les archives de tes images manquantes qui sont mentionnées dans l’onglet Incident. Réessaie égalementles tickets, ils ont peut-être de nouveau accessibles.
    Pour ce qui est de la migration, il n’est pas question pour moi d’aller ailleurs. Je suis toujours attachée à ce journal malgré les derniers dysfonctionnements. Je pense que cette plateforme va être amenée à être améliorée techniquement. Bon courage!

  39. La sécurité informatique, vous connaissez?

    Apparemment non. Personnellement je sauvegarde mes fichiers importants, dont 90 giga de photos et les différents sites internet que je gère sur 4 disques durs externes (un différent chaque soir). Je n’ai donc aucun problème de crash que ce soit sur mon propre ordinateur ou sur le serveur.

    Les ordinateurs sont devenus trop fiables et on s’imagine qu’il n’y a plus de risque de perte de données. Vous avez la preuve du contraire, tant pis pour vous. A force de côtoyer le danger on finit par l’oublier, et voilà le résultat.

    Bon courage à vous et que cela vous serve de leçon.

  40. Il est gentil ce dernier commentaire de Guy!

    Est-ce le Monde qui par sa voix nous répond?

    Merci pour la leçon.
    Chère Ossiane, on peut être attaché au journal: je le suis aussi. Mais c’est moi qui paie le journal et non l’inverse pour le blog. Alors basta!

  41. Monsieur Guy, d’accord on a compris que vous étiez un grand spécialiste irréprochable et très pro, mais soyez donc un peu moins péremptoire et ne cultivez pas ce complexe entre cigale et fourmi parce que la bise est venue, et que vous sogez surtout à nous administrer une bourrade en même temps qu’une leçon, la bourrasque est passé, la leçon est superfétatoire, pour la fête on n’ira pas à Thoirs, pour les modestes ignorants que nous sommes merci de redescendre de votre piédestal, qui vous isole et vous brouille la vue, dans la vraie vie il n’y a pas que des imprévoyants mais des déçus et des surpris ça oui et c’est leur droit, ne nous l’enlevez donc pas de grâce.
    Peut être verrons nous l’an neuf dans de meilleurs conditions, mais grâce à guy c’est bien normal.

  42. >On est bien d’accord, Pierre;-) J’ai cru comprendre que tu avais migré ailleurs … pour ma part, je reste préfère rester ici malgré les risques; je suis un peu maso;-)
    >Dans la foulée de Thierry, je dirai à Guy qu’il n’a pas compris notre propos et qu’on n’a pas besoin de leçons de morale.

  43. ça vous apprendra à faire les malins pour avoir la sensation d’appartenir au Monde
    faire le snob etc
    c’est bien fait!
    na!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *