Bain de Mer à Cabourg

Plage de Cabourg

Contempler le Paysage, Contempler une Image, Bain de Soleil sur la Plage, Déchiffrer le Message, Bain de Mer sur le Rivage Nager dans le Mirage, Bains de Rêves en Voyage, Flotter dans les Nuages.

* Lecture du Haïku Calligramme: bleu foncé, orange, vert, bleu clair, gris clair.

Contempler le Paysage,
Contempler une Image
Bain de Soleil sur la Plage,
Déchiffrer le Message.
Bain de Mer sur le Rivage,
Nager dans le Mirage,
Bains de Rêves en Voyage,
Flotter dans les Nuages.

* Cette photo a été prise sur la plage de Cabourg. La beauté des ciels normands a inspiré Turner, Monet et bon nombre de peintres impressionnistes, nabis et fauves. Eugène Boudin sera le chef de file de ce mouvement et saura capter les délicates variations de lumière dans les paysages marins.

35 réflexions sur « Bain de Mer à Cabourg »

  1. Adieu , doncô mer.Mais je n’oublierai
    Jamais ta majesté, ni tes splendeurs,
    Et longtemps longtemps en moi j’entendrai
    Ton lourd bruissement aux heures du soir.
    A.S Pouchkine » Poèsies, A la mer »

    j’avais déja deviné que cela était proche d’Eugène Boudin
    soeur jumelle de Carteret.
    Vent soufflant arriveront de multitudes cerfs-Volants ou ballons bariolés lâchés par les enfants Cabourgiens.

  2. Ce qui m’attire c’est cette ligne d’horizon, mélange de ciel et d’eau : j’imagine l’acharnement des peintres alors que pour nous tout cela semble (à tort) si facile.

  3. Bonjour Aurélie. Tu nous gâtes pour ce lundi matin avec ce beau poème de Pouchkine. Quand aux cerfs-volants et aux ballons, j’en imagine une multitude s’élever dans les airs. Merci.

  4. Oui Michel-Jean, c’est un paysage simple en apparence. Mais pour retranscrire sur une toile ce qu’il exprime, c’est diffile car la lumière est changeante et les rayons de soleil qui passent entre les nuages mouvants font miroiter l’eau de mille nuances. En tout cas, c’est un très beau spectacle.

  5. Ossiane, je viens tout de suite si tu nous mets l’eau à la bouche… avec tes liens… J’adore les impressionnistes…Monet, Boudin, Corot, Sisley…Je vais aller voir aussi la Côte des Peintres , près de Pont- Aven, avant la Normandie…mais là, vraiment, tu nous tentes!
    PS: j’ai vu à Bayeux « la première bande dessinée de l’Histoire », comme disait mon maître, Georges Duby, la Tapisserie de Bayeux…une merveille!

  6. C’est une façon pour moi de préparer votre voyage, Chris. Je suis surtout contente que cela vous intéresse.
    Bonne après-midi sous un parasol.

  7. Le rafraichissement… intérieur.

    Cette notion commence à tracer son chemin, à oeuvrer en moi.
    La vue d’aujourd’hui y conribue encore, ainsi que (pour beaucoup) son calligramme.

  8. Si on peignait ce ciel, il ferait « faux, artificiel… » Comme quoi la nature, nous tend de vrais pièges…! dégradé trop régulier, avec des nuages trop « tout gris, ou, tout blancs »…
    Je ne suis pas fan des impressionnistes, mais Monet a une part toute particulière dans mon coeur… Ces couleurs !!!!!! Comment décliner un même sujet encore et encore, et lui donner une âme différente à chaque fois ??!!!?? cf « les » cathédrales de Rouen – (je suis admirative et jalouse de tels talents… :o) ) Quant à Pont Aven… !!! Gauguin, oh Mon Gauguin !!! (je blague!! je suis partageuse en matière d’artistes!!) je vais être sage et me retenir…d’écrire
    :o)

  9. Ah! non! ne te retiens pas…La Suite, la suite, Emma…On attend, tu m’as l’air inspirée…
    PS: Pas de parasol ici, c’est intenable dehors…

  10. Merci Pierre pour tes commentaires délicats. Ce rafraîchissement intérieur contribue à la régénérescence de l’esprit et à notre survie. Bien à toi.

  11. Moi aussi, j’aime beaucoup Monet et Turner qui sont pour moi des avant-gardistes avant l’heure. Regardez attentivement les tableaux de Turner sur ce lien. En 1818, nous sommes au royaume de l’abstraction; on ne peut rester insensible devant la richesse de la matière, le velouté des lumières, les transparences des glacis.
    http://www.ibiblio.org/wm/paint/auth/turner/
    Je t’en prie Emma, développe la suite de tes pensées; on t’écoute.

  12. C’est sublime…Turner!as tu un lien aussi pour Gainsborough? j’ai un faible pour ces précurseurs…Merci Ossiane!

  13. Monet était un obsessionel tout de même! Mais de ceux que j’aime!!!! La lumière, la lumière…. et les ombres, l’âme qui se dégage de ce binôme !!!! l’être qui apparaît grâce aux deux… Impression soleil levant, oui, d’accord…(Bof) Mais son travail Vraiment obsessionnel sur la cathédrale de Rouen.. est une pure merveille!!! jour de pluie, jour d’été éblouissant, matinale, soleil couchant, sous la neige, dans le brouillard, atmosphère interposée, heures différentes de la journée… Un même tracé, un même motif, une même géographie gothique (qu’il pouvait peindre les yeux fermés) mais qui lui résistait par une déclinaison, une proposition tous les jours renouvelée… Il a beaucoup souffert, durant les mois qu’il a passé à peindre « l’édifice »..!!! Chambre louée sur la place de celui-ci, comme un défi quotidien !!!! Le défi était bel et bien « le ressenti »… « L’âme de la Bête », qu’il avait du mal à maitriser (d’après lui, bien sûr !!! Parce que moi je bave devant tant de talent « spleenien »!! ) éternel insatisfait, un artiste blessé, qui ne se ménage pas… Je l’aime ce vieux barbu!!! J’aurai adoré être son disciple… Même si l’époque était principalement à la LIBERTE!! MONET.

  14. Ps : bon allez, j’avoue, c’est vrai que j’aime bien les « Vieux fous »….
    Et pas uniquement ceux de Bassan !!!

    pffff, elle était nulle celle là :oI

  15. Que non! Quelle maestria… Monet… Emma, tu es inspirée… Et tu n’aimes pas les impressionnistes? En tout cas ce vieux barbu te plaît! es-tu allée au Musée d’Orsay? Les Nymphéas…Giverny… My God!

  16. Oh, chris j’ai honte: pépé dupierris, dit « dudul » ne voyait que par le Louvre, et le grévin… Quelle pitié.. Peut-être un jour serai -je moins timide et adopterai-je Paris…. Mais là j’embauche à 18 H, c’est chaud !!! Je vous relis plus tard
    Bye

  17. Oui Emma, je crois déceler une certaine passion dans tes commentaires, non 😉 Il a fait un très beau travail sur la cathédrale de Rouen. Tu réagis sans doute plus sur ce sujet car tu es une minérale, ne l’oublie pas! Chris a raison, il te faut faire la visite des musées de Paris. Et le pauvre Michel-Jean, qu’est-ce qu’il t’a fait? J’ai dû rater quelque chose. Bises.

  18. Oh, là,là, j’explique !!! :
    Pépé « dudul », est mon grand père paternel, (c’est vrai qu’on partage le même patronyme avec michel-jean …peutêtre un cousinage lointain, qui sait?) Un parisien pur jus, qui s’ennuyait tjrs en vacances en province… qui passait son temps appareil photo en main (photo noir &blanc)il m’a fait découvrir paris trop jeune, son paris, ses quais de seine, les bouquinistes, et le louvre (des heures durant!!!!!!) et le musée grévin (vite fait : « regarde! »)… et Thoiry, et et et ….. le luxembourg, moi sur un poney etc…. Montmartre, le père Lachaise, Montmorençy…J’ai beaucoup marché avec le vieil homme, mais c’est maintenant que je voudrais qu’il me ballade !!!

    Monet :
    non ossiane, je t’assure je ne suis pas une exaltée!! monet souffrait vraiment de ne pas arriver à rendre ce qu’il « voy-ressentait » face à cette cathédrale…Jour après jour, tableau après tableau…Ce n’était pas qu’un « bon travail », c’était une vraie recherche intérieure
    amitiés
    emma

  19. Ne te méprends pas Emma et j’espère que mon commentaire ne t’a pas blessé. je voulais simplement dire que tu défends tes idées avec convivtion et passion. C’est un compliment;-) Je sais que Monet s’est usé la santé et les yeux pour exprimer cette exploration intérieure. Merci aussi de nous avoir éclairé sur ton pépé dudul qui t’a fait découvrir tant de choses.

  20. Pffff.. Ossiane (Pffff = mon rire « qui rigole », de gamine que je ne suis plus , d’ailleurs! en toute connivence)je t’assure que je ne suis pas du tout blessée!! Je voulais juste te dire que je me sentais réellement en phase avec ce vieux surdoué…. »Oeil ouvert à la lumière »

    Quand à « pépé dudul », c’était surtout pour confirmer « Publiquement! » les dires de Michel-Jean… :
    « Maye Nôn !! je parlayé pô d’lui… »
    Amitié Sincère Ossiane :o)
    et …Amitié « Cousin » !!! :o) :o)

  21. T’inquiète, Cousine, on est du même monde. (parodie d’un dialogue dont j’ai oublié les sources).
    J’aimais passer des minutes longues mais répétées (ex-avantage d’un enseignant : entrer dans un musée national directement et gratuitement, à l’anglaise) dans quelques salles choisies d’Orsay et du Louvre pour me nourrir de couleurs, d’ombres et de lumières…

    Amitiés.

  22. Moi j’ai un souvenir extraordinaire des nymphéas à l’Orangerie j’étais seul dans la grande salle pendant de longues minutes assis sur mon banc happé par la lumière bleutée et violette des nymphéas.

    Merci pour ces instants de fraîcheur, ici on a eu 34° aujourd’hui et demain le thermomètre monte, les joies du climat continental (cf les notes de janvier sur Ahah…).
    Envoie nous un peu de vent frais et humide de tes océans…

  23. Est-ce la terre ou le ciel qui est « rond » … ?
    Cette ligne d’horizon éveille quelques questions … qu’en penserait les découvreurs, précurseurs, espagnols et portugais ?

  24. Oh mon dieu, ça c’est excitant !!! Un musée rien qu’à soi… lumière glauque et tableaux écrasants de force présence… Waow !!! décris nous les fantômes des peintres…!!!

  25. Merci pour ton amitié Emma mais je suis un peu jalouse tout de même car Michel-Jean au eu droit à :o):o) et moi qu’à :o). J’aime ta pétulence et ton optimisme qui requinquerait un régiment et m’amuse beaucoup. On est bien sur la même longueur d’onde pour Monet.

  26. Bonsoir François. Oui, j’ai égalemnt visité cette salle ovale du Musée de l’Orangerie autour de laquelle sont exposées ces Nymphéas. J’ai eu la même impression que toi, c’est à dire de nager dans un bain bleuté et lumineux qui t’emporte très loin. J’ai vu ton 3ème bouquet de juin.Il ne semble pas trop avoir souffert des 34°. Message bien reçu pour la fraîcheur.

  27. Les deux Olivier. Je le ressens comme cela surtout à cause de la ligne d’horizon que tu mentionnes et qui appelle à de grandes explorations. Merci d’être passé.

  28. Y a t’il un maire à Cabourg ?
    Certains pensent l’avoir aperçu dans de grands restaurants assis sur une chaise rouge pour se distinguer des habitants. D’autres, sont convaincus qu’il n’y en a pas.
    Comme par exemple à la ferme d’Osseville. En 2005 c’est sur, il avait un maire puisqu’il a installé les gens du voyage à la porte de cette ferme. C’est juste après qui la du disparaître. Il n’y a plus de courant à la ferme, plus de fioul car il est volé aussitôt que la cuve est remplie, des murs et des bâtiments sont démolis, ces gens viennent faire leurs besoins dans la cour et les dépendances, vols les fruits et légumes, et aucune réaction de la mairie.
    En 2005, il y avait un maire, il parlait toujours d’écologie ! venez voir le résultat dans la zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique de Cabourg
    http://perso.orange.fr/varaville.cabourg/
    pourtant je ne me trompe pas, c’est bien lui qui les a placés la, avec la complicité de la CCED
    Cela fait 3 ans qu’il n’y a plus de courant à la ferme donc, nous attendons les prochaines élections pour nous trouver un maire digne de ce nom, un maire qui évite les discours interminables et inutiles, et qui agisse pour le bien de la POPULATION.
    Patrick.

  29. L’heure du bain

    Chut ! C’est l’été, le vent parlant dans les arbres,
    D’anges sans maillot, de filles ailées, et de mots sûrs,
    Comme le ciel ou la colombe ou l’eau qui jase,
    Un doigt artiste invitant à tout partager.

    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *