6 commentaires sur « Camaïeu »

  1. Tendres impatiences,
    toutes de rose velouté,
    ces rêves de baisers envolés,
    vous voilà bien emprisonnées tendres impatiences!

  2. Rose

    Comme ces jolis serpents que dessinent les vagues
    Quand la mer se retire sur le sable des plages
    Enroulée sur toi même ainsi qu’un parchemin
    tu laisses tes pétales tomber sur le chemin
    Afin qu’on les recueille comme des coquillages

    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *